vendredi , 6 décembre 2019

N’Zérékoré – An 55 de la Guinée : La diaspora forestière souhaite le report des festivités

Le Conseil supérieur de la diaspora forestière a émis mardi le souhait de reporter les festivités du 55è anniversaire de l’accession de la Guinée à l’indépendance prévues le 2octobre à N’Zérékoré, la capitale de la Guinée forestière, pour permettre à l’Etat de mieux préparer l’évènement.

« Nous croyons que le gouvernement guinéen devrait reporter la célébration de la fête de l’indépendance dans la région à l’année prochaine, en attendant de réaliser les travaux prévus et apaiser les tensions communautaires causées par les récents événements’’, a dit Aimé Raphaël Haba, un membre de l’association.

Le Conseil supérieur de la diaspora de la région a déploré les violations massives des droits de l’homme enregistrées dans la région ces dernières années. Tout en souhaitant le report de l’évènement, l’organisation a exprimé ce mardi, son ras-le-bol contre les violences, sous le slogan « Caravane verte contre l’abus du pouvoir et l’encouragement aux violences inter communautaires ».

 

Selon cette diaspora, la délocalisation des festivités du 2 octobre 2013 à N’Zérékoré est une initiative qui pouvait favoriser le développement des infrastructures publiques et booster l’économie régionale. Si seulement,  les projets étaient conduits avec efficacité et efficience, dans un esprit de bonne gouvernance et non de considération régionale  et partisane ».

 

« Nous, fils et filles de la Guinée forestière, avions accueilli cette annonce avec beaucoup de satisfaction et d’espoir. Mais peu à peu cet élan d’optimisme s’est effrité  au profit d’un profond sentiment d’amertume », a regretté Aimé Raphaël Haba. Pour lui, la Guinée forestière est devenue une « zone de non-droit où l’Etat réprime dans le sang toute revendication légitime des populations locales, où l’intolérance inter communautaire et religieuse est devenue la règle de conduite et où des anciens rebelles de l’Ulimo et autres Donzos font la loi ».

Selon un membre de la Commission d’organisation cité par notre confrère Guineenews le niveau d’impréparation des festivités est tel que l’agence de spectacle choisie n’aurait pas encore défini un scenario clair, à fortiori commencé les répétitions. « On est loin du spectacle géant résumant la mosaïque identitaire et culturelle présenté à Boké l’an dernier », dit-il.

Des propos qui sèment le doute sur la qualité de la fête à célébrer demain. Mais le  président de la commission d’organisation,  Gnanga Komata Gomou , cité  par le même confrère confirme le rendez-vous. « Il n’y a pas de report, la fête aura lieu. Je suis même sur le point de quitter Conakry pour N’Zérékoré ».

Zézé Enéma Guilavogui
+224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*