samedi , 7 décembre 2019

Législatives: Déjà, l’opposition menace de ne pas accepter les résultats

L’opposition guinéenne hausse de nouveau le ton, 48 heures après le scrutin législatif du 28 septembre dernier. Ce mardi, les opposants se sont réunis d’urgence à huis clos au siège du parti de l’union des forces démocratiques de Guinée(UFDG) de Cellou Dalein Diallo, sis à Ratoma.

« Nous avons constaté plusieurs anomalies notamment le tripatouillage du fichier à Conakry,  en Haute Guinée, au Foutah Djallon, en Forêt et aussi en Basse Guinée, le manque de logistique dans les bureaux de vote, nous avons appris à Kankan de la présence d’une cinquantaine de bureaux de vote fictifs. Donc, compte-tenu de toutes ses anomalies, nous donnons la chance à la CENI de corriger ces anomalies avant de publier les résultats provisoires. Faute de quoi, nous n’accepterons pas les résultats », a indiqué Sidya Touré, président de l’Ufr, au sortir de la rencontre.

Etaient présents à cette réunion, outre Sidya Touré, les leaders Cellou Diallo de l’Ufdg et Lansana Kouyaté du Pedn, tous anciens Premiers ministres.

Les observateurs présents en Guinée ont salué le bon déroulement des législatives du 28 septembre dernier.

Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*