vendredi , 6 décembre 2019

Mouvance présidentielle et opposition s’unissent pour des élections apaisées

Dans une déclaration conjointe rendue public lundi des représentants de l’opposition et de la mouvance présidentielle ont appelé leurs militants respectifs au calme et à la retenue afin de permettre la tenue d’élections législatives apaisées.

Justifiant cette initiative, Lansana Komara, un des représentants de la mouvance présidentielle a indiqué que le scrutin constitue un rendez-vous important pour la Guinée. Rendez-vous à l’issue duquel les Guinéens tourneront la page et se regarderont en face. ‘’Le samedi 28 septembre, en Guinée et à l’étranger, nous élirons les députés de notre Assemblée Nationale. Nous tournerons en fin la page de la transition. En élisant les représentants du peuple, nous renforceront la démocratie dans notre pays et lui donnerons plus de chance d’avancer sur le chemin du développement dans la paix et dans la stabilité’’, a-t-il affirmé.

De son coté, Dr. Fodé  Oussou  Fofana, deuxième vice-président de l’UFDG qui a dévoilé le contenu de la du deuxièmement paragraphe de la déclaration a souligné qu’il est essentiel de tenir des élections dans un climat apaisé surtout dans les derniers jours de la campagne. Poursuivant, il précisé que le jour du vote et dans jours suivants suivront, jusqu’à  l’annonce des résultats, il lance un appel solennel à toutes et à tous, de ne pas recourir à la violence.

Hadja Fatoumata  Daffé de UFR a fait le même appel à la non violence a demandé d’éviter la provocation à tous les niveaux des Etats majors des paris politiques jusqu’à la base, sur toute l’étendue du territoire. Elle a aussi invité les jeunes de Guinée à ne pas se laisser entrainer par ceux qui voudraient les emmener sur le chemin de la violence.

Pour le dernier intervenant, Moustapha Naïté, porte-parole de la direction de campagne du RPG Arc-en-ciel, a prévenu que la violence des rues rendra toujours la Guinée plus pauvre. D’après lui, la Guinée se donnera une chance de progrès pour l’avenir, en élisant ses députés  dans un climat  apaisé. ‘’ Nous sommes tous  unis dans le même amour de notre pays, dans un même attachement à l’avenir de ses filles et de ses fils.par une attitude de respect de l’autre, sans violence ni vengeance, nous voulons bâtir un pays plus beau et plus juste pour tous. Allons dans le calme et sans violence pour élire nos députés samedi 28 septembre pour que vive la Guinée’’, a-t-il conclu.

Zézé Enéma Guilavogui
+ 224 669 04 11 78  
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*