jeudi , 18 octobre 2018

La Ceni promet de corriger les anomalies jusqu’à la dernière minute

La Commission électorale nationale indépendante a promis lundi de poursuivre la correction des anomalies soulevées par l’opposition jusqu’au vendredi, soit la veille de l’organisation des élections législatives en Guinée.

 

Selon Djenabou Touré, directrice adjointe du département planification de la CENI (Photo) qui s’exprimait face à la presse aujourd’hui, l’institution s’investit présentement dans la correction des imperfections liées au découpage électoral, à l’éloignement de certains électeurs de leurs bureaux de vote et à la distribution des cartes d’électeurs.

 

Les élections législatives initialement prévues demain ont été reportées au samedi 28 septembre en fin de semaine dernière après deux jours de négociations entre opposition et mouvance présidentielle sous l’égide du médiateur de l’ONU Saïd Djinnit.

Il a été recommandé à la CENI à l’issue des négociation, de procéder à l’éclatement des bureaux de vote excédant 1000 électeurs, au renforcement en matériel des bureaux ayant entre 700 et 1000 électeurs, au rapprochement des électeurs de leurs lieux de vote, et au regroupement des bureaux à faible effectif d’électeurs.

« Nous sommes convaincus qu’avec cet accord, rien ne pourra plus entraver la tenue des élections législatives dans des conditions libres, transparentes, et inclusives le samedi 28 septembre 2013 en Guinée et à l’étranger », avait dit Djinnit dans une déclaration clôturant le dialogue.

 

Normal 0 21 false false false FR X-NONE X-NONE MicrosoftInternetExplorer4 /* Style Definitions */ table.MsoNormalTable {mso-style-name: »Tableau Normal »; mso-tstyle-rowband-size:0; mso-tstyle-colband-size:0; mso-style-noshow:yes; mso-style-priority:99; mso-style-qformat:yes; mso-style-parent: » »; mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt; mso-para-margin-top:0cm; mso-para-margin-right:0cm; mso-para-margin-bottom:10.0pt; mso-para-margin-left:0cm; line-height:115%; mso-pagination:widow-orphan; font-size:11.0pt; font-family: »Calibri », »sans-serif »; mso-ascii-font-family:Calibri; mso-ascii-theme-font:minor-latin; mso-fareast-font-family: »Times New Roman »; mso-fareast-theme-font:minor-fareast; mso-hansi-font-family:Calibri; mso-hansi-theme-font:minor-latin;}

Mme Touré a affirmé que de 31 bureaux de vote initialement détecté comme excédant 1000 électeurs, la CENI a réussi à créer 39 nouveaux bureaux de vote.

 

S’agissant du renforcement en matériel des bureaux, elle a indiqué que dispositions sont prises pour doter certains bureaux de votes de 2 à 4 isoloirs, en fonction des électeurs, ainsi que d’autres matériels comme des urnes et de l’encre.


Pour ce qui est d’une requête spécifique de l’UFDG quant à l’éloignement des électeurs de leurs bureaux de vote dans les villes de Mali, Lélouma, Pita, Dalaba et Labé, la commissaire a promis de « faire le travail jusqu’au vendredi ».


« Nous sommes en train de régler l’éloignement des électeurs sur le terrain en collaboration avec le représentant », a-t-elle dit. Selon la directrice adjointe du département planification, la distribution des cartes d’électeurs dans les circonscriptions électorales se range entre 70 et 90%.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*