dimanche , 16 juin 2019

Clash entre militants à Conakry : le gouvernement appelle au calme

Le Gouvernement a appris avec regrets que des incidents isolés ont été observés le dimanche 22 septembre dans quelques endroits de la capitale, lors des activités politiques au compte de la campagne législatives 2013.

Le Gouvernement déplore et condamne ces incidents qui surviennent à un moment où les différents acteurs des législatives 2013 sont parvenus à un accord permettant d’organiser des élections transparentes, libres et démocratiques le 28 septembre prochain. Jusque là, la campagne s’est déroulée dans des conditions apaisées, et il est surprenant qu’au moment où un consensus a été trouvé sur la date de la tenue des élections que ces incidents regrettables soient signalés. Le Gouvernement appelle tous les partis politiques, surtout les militants, à la retenue, au calme, afin que le 28 septembre, librement, les Guinéens puissent accomplir leurs devoirs civiques. En tout état de cause, les forces de sécurité ont déjà été déployées dans les endroits signalés, pour rétablir l’ordre, sécuriser les populations civiles et leurs biens.

Le Gouvernement invite tous les partis politiques à la sensibilisation de leurs militants pour que le 28 septembre, la Guinée puisse mettre un terme à ce processus électoral qui n’a que trop duré.

Les autorités guinéennes tiennent régulièrement informés les médias, la société civile et les partenaires internationaux du déroulement de la situation politique liée à la campagne législative.

Le Porte-parole du Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*