dimanche , 23 février 2020
Flash info

Port de Conakry: Alpha Condé encourage Bolloré à respecter ses engagements

Le président Alpha Condé a encouragé samedi le groupe Bolloré, détenteur du contrat d’exploitation du terminal à conteneurs de Conakry, à respecter ses engagements faute de quoi rien n’empêchera l’Etat guinéen de chercher un nouveau repreneur.

« J’ai dit à Vincent Bolloré, c’est vrai il est un ami personnel de plus 30 ans. Mais j’ai été très clair avec lui en disant que s’il ne respecte pas ses engagements, la Guinée annulera purement et simplement son contrat », a dit le Chef de l’Etat guinéen durant un point de presse. « Moi, je n’ai pas d’État d’âme. Ce qui m’intéresse, c’est l’intérêt de la Guinée », a-t-il prévenu.

Le président guinéen s’exprimait à la fin d’une visite sur le chantier de la deuxième phase des travaux d’extension du terminal à Conteneurs engagée par le groupe français.

C’est en Mars 2011 que l’Etat guinéen a accordé le contrat d’exploitation du terminal à Conteneurs du port de Conakry au groupe Bolloré au détriment de NCT Necotrans, un autre groupe français qui était présent au large de Conakry depuis 2008. Dans la foulée de la signature de sa convention de 25 ans, Bolloré avait promis un investissement de 500 millions d’euros dont 140 millions dans les deux années qui suivaient.

La deuxième phase des travaux d’extension du terminal à conteneurs visité samedi par le président Condé ont été lancés en début d’année. Ces travaux vont durer 17 mois pour un investissement de 47 millions d’euros. Ils vont permettre la réalisation d’un nouveau quai de 338m avec une profondeur de 13m et un terre-plein de 120.000 m² pour le stockage des conteneurs.

Interrogé d’avoir favorisé le groupe Bolloré appartenant à Vincent Bolloré, un de ses amis, le président a dit que la décision de chasser Getma international, filiale de Necotrans, des eaux guinéennes est antérieure à son élection à la présidence guinéenne. Une décision qu’il juge bien motivée d’ailleurs.

« Ce n’est pas moi qui ai demandé afin qu’on mette fin au contrat de Getma. C’est sous le président Lansana Conté que le contrat de Getma a été gelé et quand le président Dadis est venu, il a confirmé le gèle. C’est après que ça été débloqué », a affirmé Condé, précisant avoir misé sur le bon partenaire. « Mais demandez aux autorités actuelles du port si Getma a fait des investissements. Ensuite, ayez la curiosité de voir le contrat qui lie Bolloré à la Guinée et celui qui liait Getma à la Guinée, vous tirerez vous-mêmes les conclusions ».

A terme, avec les investissements consentis par Bolloré et la lutte accrue contre l’insécurité dans les eaux guinéennes, le numéro 1 guinéen croit fermement que le port de Conakry est en passe de devenir un hub sous-régional. Il ne manquera pas d’ailleurs de mentionner cette vision sur une dalle sur le chantier : « Le 14 septembre 2013, visite du chantier, grand espoir pour le peuple de Guinée et l’Afrique de l’Ouest ».

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*