dimanche , 16 décembre 2018

Mouctar Diallo: « si ma décision de soutenir Cellou Dalein Diallo en 2015 n’est pas entérinée par les NFD, je démissionnerais »

Mouctar Diallo, président des NFD, n’est plus tranquille depuis son rapprochement avec Cellou Dalein Diallo de l’Ufdg. L’ancien ministre de l’élevage sous la transition, sur Lynx Fm, lundi, a menacé de démissionner de son parti les Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) si sa décision de soutenir la candidature de Cellou Dalein Diallo en 2015 n’est pas entérinée. Pis, il annonce même un NFD bis, si toujours le contraire se produisait.

A l’en croire, son soutien au président de l’UFDG est « une décision personnelle » qu’il va essayer de faire entériner par les NFD.

Parlant des dysfonctionnements constatés dans l’élaboration du fichier électoral en vue des législatives du 24 septembre prochain, Mouctar annonce que même des observateurs internationaux sont du même avis que l’opposition et que ces derniers préconisent même un report du scrutin.

« Mais l’opposition ne parle pas pour le moment de report. Ce que nous voulons, c’est l’organisation d’élections libres et transparentes. Nous sommes pressés d’aller aux législatives, parce que pour le moment il n’y a que le RPG qui gère les affaires du pays », a déclaré Diallo qui soutient que son parti les NFD a la même vision politique, le même programme, et partage la même idéologie libérale avec l’Ufdg.

Mediaguinee

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*