dimanche , 5 avril 2020

La FOSSEL tend la main aux partis politiques

La Force spéciale de sécurisation des élections législatives (Fossel), composée de gendarmes, policiers et sapeurs  pompiers et dont la mission est de sécuriser  le processus électoral a réaffirmé lundi sa volonté de jouer son rôle conformément à la mission qui lui est assignée.

Au cours d’une réunion d’information avec les formations politiques en lice, le Général Ibrahima Baldé, Commandant  de la Fossel a indiqué que les  meetings, les sièges et cortèges  des partis politiques seront sécurisés par la force qu’il dirige.  Il a cependant aux leaders politiques  de fournir des informations préalables à la Fossel avant leurs  meeting sur les places publics. Ceci, afin de leur permettre de déployer les agents, avant le démarrage de leur événement.

Le Général Baldé poursuivant son intervention n’a  pas manqué d’assurer que les 11.998 bureaux de vote retenus par la CENI ainsi que les membres de ces bureaux de vote, les démembrements de la CENI et les leaders seront tous sécurisés. Il a précisé en outre que du transport des  urnes  à la publication des résultats par la cours suprême en passant par la centralisation de ces résultats, toutes les étapes seront sécurisées.

Le Conseiller politique de la Nouvelle Génération pour la République, Fodé Facinè Touré, également  candidat aux scrutin législatif, s’est réjoui de la création de cette institution et surtout des ressources humaines qui la composent. Il a toutefois insisté sur la sécurisation des leaders politiques, leurs sièges et leurs  lieux de meetings.

On rappelle que des partis comme le PEDN de Lansana Kouyaté, UFR de Sidya Touré, RDIG de Jean Marc Télliano, La NGR de Abe Sylla, étaient présents. On notait l’absence remarquée de l’UFDG de Cellou Dalein Diallo et le GPT d’Ibrahima Kassory Fofana.

Zézé Enéma Guilavogui
+224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*