lundi , 26 octobre 2020

Moustapha Naïté répond à Sidya Touré : « Il y a de l’amertume dans sa voix »

Invité sur radio Espace lundi le porte-parole de campagne du RPG Arc-en-ciel, Moustapha Naïté, n’a pas manqué de répondre au président de l’UFR Sidya Touré qui disait quelques minutes plutôt sur la même chaîne avoir constaté l’absence du parti à l’intérieur du pays.

« Je viens de l’intérieur du pays. Mais partout où je suis passé, je n’ai vu personne faire campagne », a affirmé Sidya Touré, faisant allusion aux militants et cadres du RPG Arc-en-ciel. Selon lui le parti au pouvoir est en train de perdre le terrain au profit de l’opposition. Raison évoquée par Touré, la dégradation des conditions de vie des Guinéens.

Répondant à ces propos, Moustapha Naïté estime que les propos de l’ancien Premier ministre traduisent l’amertume que celui-ci ressent, due au fait qu’il a perdu le terrain au profit de la mouvance présidentielle et de certains partis d’opposition. « Il y a de l’amertume dans la voix de Sidya parce qu’il a perdu », a asséné Moustapha Naïté.

« Le RPG va ratisser large à Boffa, Forécariah et partout. Quand on me dit qu’on ne gagnera pas, ça me fait rire », a dit Naïté, insistant sur une victoire du RPG dans la commune de Kaloum où cette formation est en compétition avec l’UFR de Touré. « Levia battra implacablement Baïdy Aribot à Kaloum. C’est un ami, mais je sais qu’il ne gagnera pas ».

« L’opposition n’aura aucune chance en 2015 »

 

Parlant des accusations portées par Sidya Touré contre le président de la CENI et l’annonce de possibles marches contre le processus électoral, le porte-parole de campagne du parti présidentiel s’est montré très clair. « Nous ne souhaitons pas les marches des leaders politiques puisque c’est au cours de ces marches dites pacifiques que l’insécurité est grandissante dans le pays. Il faut qu’on en finisse avec cette question d’élection pour nous atteler aux questions de développement », a-t-il indiqué. Il a précisé que l’organisation des élections repose sur la Commission électorale nationale indépendante et non le gouvernement.

Selon Moustapha Naïté la présidence de la future Assemblée nationale doit revenir à la majorité présidentielle pour permettre au pouvoir de venir à bout des projets  déjà engagés. Il pense que si le RPG et ses alliés obtiennent la majorité, « l’opposition n’aura aucune chance aux élections présidentielles de 2015 ».


Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*