mercredi , 20 mars 2019

Forécariah : le Premier ministre en mauvaise posture

Une mauvaise nouvelle annoncée par la compagnie Guinea Development Corporation (GDC), filiale de China International Fund Ltd (CIF)  qui travaille sur le gisement de fer de Forécariah après la transaction avec Bellzone donne de l’insomnie au chef du gouvernement à un peu plus de deux semaines des élections législatives.

Sale temps pour le Premier ministre Mohamed Saïd Fofana. Alors qu’il est en campagne  électorale dans son Forécariah natal en faveur du RPG Arc-en-ciel, GDC vient d’annoncer le licenciement de plusieurs dizaines d’employés. Au moins 105 employés, selon nos informations. Raison évoquée, la crise économique qui touche le marché international.

Pris au dépourvu pendant que Mohamed Saïd Fofana rassure de la volonté du gouvernement de créer de l’emploi pour les jeunes, les licenciés auraient brutalisé le DAF de la société (un expatrié), le mardi 3 septembre.

Pour éviter un clash de grande ampleur, la présidence et la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG) auraient dépêché une délégation sur les lieux pour calmer les ardeurs des uns et des autres. La délégation a pour mission de déminer le terrain et amener la compagnie à comprendre que le temps est mal choisi.

« L’affaire est prise au sérieux par le gouvernement qui craint qu’elle ne soit ébruitée et serve à l’opposition par ces temps de campagne électorale qui courent », murmure une source à Forécariah.

 

Forécariah passe pour l’une des circonscriptions électorales qui seront âprement discutées pendant le prochain vote. En plus du RPG Arc-en-ciel, le GPT de Ibrahima Kassory Fofana et l’UFR de Sidya Touré ont présenté des candidats à l’uninominal dans cette préfecture.

 

Fatoumata Kéita

Kaloumpresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*