lundi , 28 septembre 2020

Un bébé sans vie retrouvé au bord de la mer à Kaloum (Attention image choquante)

Le corps sans vie d’un bébé d’à peine trois jours a été retrouvé ce lundi  2 Septembre au bord de la mer à quelques encablures du Jardin du 2 Octobre dans la commune de Kaloum, rapportent les témoins.

Le nouveau-né  était emballé dans un sac en plastique de couleur noire (photo). L’acte s’étant déroulé la nuit, personne n’a vu l’auteur de ce comportement ignoble. Une enquête est ouverte.

Des femmes rencontrées sur place et qui déplorent « acte criminel et regrettable » indiquent cette pratique est de plus en plus récurrentes  dans la capitale guinéenne. Elles soutiennent que certaines filles se débarrassent le plus souvent de leur progéniture simplement pour des raisons sociales ou financières.

Dans les hôpitaux, croient savoir ces femmes, certaines médecins et infirmières font avorter le  plus souvent les filles victimes de grossesses non désirées bien que connaissant les conséquences néfastes.  « Le plus souvent  les mauvaises qualités des instruments utilisés couplées à l’incompétence des médecins font échouer  l’opération clandestines. Résultats, les victimes  cherchent  à s’en  débarrasser des fœtus en  les  jettent en cachette dans les lieux tels que  les  bordures  de  mer, les marchés et les WC », ajoutent-elles.

La consternation se lisait sur tous les visages. A l’unanimité, les passants, sous le choc ont condamné l’acte et appelé les autorités à tous les niveaux ainsi que les chefs de familles à veiller sur la vie des filles.

Zézé  Enema Guilavogui
+224 669 04 11 78
contact@kaloumpresse.com

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*