jeudi , 18 avril 2019
Flash info

La campagne électorale s’emballe à Kaloum

Au fur et à mesure que la date du 24 septembre s’approche la tension monte dans la presqu’île de Kaloum jugée stratégique et où le duel entre le candidat de l’UFR Baidy Aribot et celui du RPG Arc-en-ciel Djibril Gabriel Bangoura s’annonce très serré.

On est loin du début de campagne morose constaté il y a une semaine. Des banderoles, des affiches et autres posters affichés ici et là montrent si besoin en est, que le contrôle du centre ville et du siège de l’administration dans la capitale guinéenne demeure très important. Kaloum vit au rythme d’une campagne électorale. Des hauts parleurs installés dans les concessions et aux abords des routes hurlent les derniers titres dédiés au RPG et à l’UFR.

Il y a des partis moins lourds qui présentent de candidats à Kaloum. C’est le cas du RGUID de Abraham Bouré et de la GéCi de Fodé Mohamed Soumah. Mais à côté, c’est le duel Djibril Gabriel Bangoura – Baïdy Aribot qui est de loin le plus visible et le plus prometteur. Et ces formations politiques ne lésinent pas sur les moyens pour marquer leur présence dans cette commune.

 

 

Ainsi, c’est surtout le boulevard Diallo Telli que la présence du RPG Arc-en-ciel se fait remarquer. Tandis que Baïdy Aribot reste très présent à Almamyah et dans bien d’autres secteurs comme Tombo.

 

Bangoura, méconnu du grand public promet de faire un lobbying pour doter les jeunes de Kaloum d’infrastructures socio-éducatives. « La plupart des jeunes transforment les chaussées en terrain de football. Cela est dû à un manque d’infrastructures sociales de base que nous comptons réaliser », a-t-il confié à nos confrères de Guineexpress.com.

Baïdy Aribot de son côté fustige déjà la  »distribution » par le pouvoir  »d’importantes sommes d’argent à Kouloum pour acheter les voix des électeurs ». « Mais je demande aux populations de Kaloum de prendre cet argent et le bouffer. C’est leur impôt qu’on leur rétrocède. Personne n’est dupe. Le moment venu, je suis sûr et certain que les gens de Kaloum voteront contre le RPG Arc-en-ciel », a-t-il lancé aux citoyens sur les ondes de Lynx FM.

Alors que Kaloum donne parfois l’impression d’une commune acquise à la cause de Baïdy Aribot, des renforts de supporters viennent de temps en temps des banlieues de Conakry pour sillonner la presqu’île, battant campagne pour le président de la République et le RPG Arc-en-ciel.

Fatoumata Kéita
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*