samedi , 15 décembre 2018

Guinée : l’UE déploie plus de 70 observateurs pour superviser étapes du processus électoral

La décision de déployer une Mission d’observation électorale de l’Union européenne (MOE UE) en République de Guinée a été prise suite aux invitations transmises par le Ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation (MATD) de la République de Guinée et de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Cette Mission opérera de manière indépendante et neutre. Installée le 22 août à Conakry, la MOE UE en République de Guinée 2013 observera les élections législatives prévues le 24 septembre 2013 et sera présente jusqu’au terme du processus électoral.

La MOE UE se compose de plus de 70 observateurs venus de différents Etats membres de l’Union européenne, ainsi que de Norvège, pays partenaire pour l’observation électorale. Basée à Conakry, l’équipe d’encadrement est composée de 8 experts, incluant un Chef observateur adjoint, quatre analystes qui traiteront des questions électorales, juridiques, politiques ainsi que des médias, un analyste en charge des données de l’observation et deux coordinateurs des observateurs.

24 observateurs de longue durée seront déployés pour couvrir les huit régions administratives de la Guinée et leurs préfectures. Quelques jours avant le scrutin, 30 observateurs de courte durée rejoindront la mission et seront également déployés vers les différentes régions du pays. La Mission sera renforcée, lors du scrutin, par des représentants de la Délégation l’UE et des diplomates des États membres en poste à Conakry.


Observer toutes les étapes du processus électoral

Les observateurs vont analyser les différentes phases du processus électoral: établissement des listes électorales, validation des candidatures, campagne électorale, jour du scrutin, dépouillement, agrégation et publication des résultats préliminaires, des éventuels contentieux électoraux et la proclamation des résultats définitifs.

Après le scrutin, la MOE UE presentara publiquement une déclaration preliminaire exposant ses premières observations et conclusions sur le processus. Le rapport final de la Mission, rassemblant une évaluation plus approfondie du processus électoral, ainsi que des recommandations détaillées et concrètes pour les scrutins à venir, sera présenté aux autorités et à l’ensemble des citoyens guinéens dans un délai de un à deux deux mois suivant la proclamation des résultats définitifs.

Les Missions d’Observation Électorale de l’Union européenne ont pour mandat de présenter une évaluation détaillée, circonstanciée et impartiale des processus électoraux conformément au cadre juridique national et régional ainsi qu’aux obligations internationales signées par les pays hôtes. L’objectif étant de soutenir les processus démocratiques.

Eueom.eu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*