mercredi , 18 septembre 2019

Mamou : Cellou Dalein en campagne donne des coups de pied au pouvoir

En campagne électorale à l’intérieur du pays depuis le début de la semaine, le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo a appelé à voter la candidate de son parti à l’uninominal pour Mamou le 24 septembre prochain.

A Mamou où l’ancien Premier ministre et sa suite ont marqué une pause lundi et mardi l’équipe de campagne de l’Union des forces démocratiques de Guinée a été reçue par une marée humaine qui ne jure que par le nom du parti.

Partout où Cellou Dalein Diallo est passé dans la circonscription électorale de Mamou, nous dit-on, le message portait essentiellement sur la nécessité de rompre avec le malgouvernance, la division et l’incompétence encouragées par le pouvoir en place.

« On ne juge pas une personne par ses origines, par sa langue ou son ethnie.  Mais, par sa compétence et ses actes. Nous devons tout faire pour refuser le clanisme et la division ethnique prônés par Alpha Condé. Donnons-nous à fond pour bâtir une nation forte et fortifiée dans laquelle tous les fils et toutes les filles de la nation vivent égaux », a souligné Dalein à ses militants dans la ville carrefour.

S’adressant toujours à ses partisans à Mamou, son fief, le chef de file de l’opposition guinéenne a présenté sa candidate comme ‘le résumé » de la Guinée.

 

« Notre soeur Djessira Traoré qui a été proposée par la Fédération de Mamou comme candidate de l’UFDG est une dame d’un courage suprême et au militantisme recherché. Elle est aussi un véritable symbole de l’unité nationale pour laquelle l’UFDG se bat sans cesse et sans relâche. Elle recèle aussi des compétences avérées, elle sera à la hauteur de la tâche pour laquelle elle a été choisie. À elle seule, Mme Djessira représente la Guinée. Elle est de Père Malinké, d’une mère Seydiyanké de Mamou et l’épouse d’un Soussou. C’est tout simplement le symbole de l’Unité nationale. Il faut donc la porter à l’Assemblée Nationale ».

Avant de conclure (encore) par le régime Condé: « Ce qui s’est passé en région forestière doit inspirer toutes les autres contrées de la Guinée. Avec son impopularité qui vient d’être prouvée par sa récente tournée controversée, notre éminent professeur est tout simplement furieux et désorienté. (…) En tout état de cause, l’UFDG est plus que jamais sûre de sa victoire et ne se laissera plus voler ».

Le leader de l’UFDG séjourne aujourd’hui’hui à Porédaka avant de mettre le cap sur Dalaba où il tient un meeting demain, apprend-t-on.

 

L’envers du décor est que la campagne de l’UFDG dans la ville de Mamou a causé plusieurs accidents de motos. Mardi, plusieurs blessés dont certains souffrent de fractures ou de traumatisme cherchaient de l’aide auprès du parti pour se soigner, selon des sources indépendantes présentes dans la ville.

Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*