samedi , 17 août 2019

An 50 de la Marche sur Washington: Discours du chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée

Discours du Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée Ervin Massinga, à l’occasion de la commémoration du 50eme anniversaire du discours historique du Dr. Martin Luther King intitulé « Je fais un rêve » le 28 Aoùt 1963…

« Bienvenue à tous. Je suis tellement enchanté d’être ici avec vous aujourd’hui à l’occasion du 50ème anniversaire de la Marche sur Washington pour l’emploi et la liberté, ou ce qui est plus connu sous le nom « The Marche on Washington. »

En tant qu’Américains, quand nous jetons un regard rétrospectif sur le mouvement des droits civiques, nous nous rappelons un rêve qui a changé le monde — un rêve qui a changé le cours de l’histoire.

Dr. Martin Luther King nous a montré que lorsque vous reconnaissez que quelque chose doit changer — et que vous allez dans ce sens d’une bonne façon– vous pouvez exercer un impact énorme.
Dr. King croyait passionnément que la bonne façon d’apporter des changements était par la non-violence.

L’Amérique a ses défauts, nous ne sommes pas parfaits, mais nous nous efforçons toujours d’avancer vers la perfection. « Afin de former une union plus parfaite », comme le dit notre constitution.

Ceci est une histoire qui nous apprend jusqu’où l’Amérique est arrivée en 150 ans.

Il y a de cela 150 ans Abraham Lincoln a annoncé la Proclamation de l‘Emancipation, un discours qui a officiellement mis fin à l’esclavage en Amérique. Il y a de cela 150 ans, les Américains ont combattu dans la bataille de Gettysburg, la bataille la plus sanglante de la Guerre de Sécession. Le nord a gagné la guerre, et les esclaves ont été libérés, mais il y avait encore un long chemin à parcourir vers la liberté.

Face à la ségrégation, la discrimination, la violence physique et même le lynchage, les militants du mouvement des droits civiques américains avaient foi en un avenir meilleur.
Pouvez-vous imaginer 300.000 personnes qui se réunissent pour marcher pacifiquement pour la justice et l’égalité? Vous êtes sur le point de voir des images de leur marche, main dans la main avec leurs frères, chanter et défendre ce en quoi ils croient.

Dr. Martin Luther King et le mouvement des droits civiques ont prouvé que des sit-in, des boycotts et des marches pacifiques sont plus efficaces que les émeutes, les incendies et les pillages.
Beaucoup de gens se sont réunis pour faire de cette journée un moment particulier dans l’histoire – pendant qu’on se souvient du discours de Martin Luther King, c’était le résultat des efforts de nombreuses personnes de différentes parties de la société. Les militants sociaux, des syndicalistes, leaders des étudiants, leaders religieux, et bien sure, beaucoup d’autres membres de « l’Amérique blanche » se sont réunis pour faire en sorte que cette marche réussisse.

Il y a de cela 50 ans « le rêve » de Martin Luther King a inspiré des millions de personnes à travers le monde. Il continuera d’inspirer les générations montantes avec ses mots:

« J’ai un rêve que mes quatre petits enfants vivront un jour dans une nation où ils ne seront pas jugés par la couleur de leur peau, mais plutôt par le contenu de leur caractère »
Ma mère alors âgé de 23 ans, était parmi la foule. Elle est descendue d’un bus avec d’autres membres du syndicat de NYC, car une grande partie du rassemblement était axée sur l’emploi et le développement économique pour la communauté Afro-Américaine, et l’objectif d’un « emploi pour tous ceux qui en veulent un. » Quand je lui ai dit que je devrais participer à ce programme, elle m’avait fait savoir que le discours dramatique de Dr. King a contribué à faire comprendre à la nation que nous devrions œuvrer à la résolution de la question des droits de vote universel pour l’ensemble de nos population, nous continuons à faire face à cette question, de différentes manières, cinquante ans plus tard.

Ma mère à fait une très bonne mise au point: le processus de création d’une «union parfaite», l’objectif des auteurs de notre Déclaration d’Indépendance, n’a jamais été parachevé. Les outils pour arriver à cette «union parfaite» sont différents – l’éducation, la construction de la communauté, le développement économique, mais l’objectif reste le même. La norme établit par la March en s’efforçant de parvenir à l ‘«union parfaite» reste importante pour les Américains – chaque génération doit être déterminée à travailler sur nos différences. Je crois que ce processus a des leçons qui peuvent être utilisées par des personnes à travers le monde.

Une chose qui caractérise les Américains est notre optimisme. Nous savons que les choses vont continuer à s’améliorer. Le Racisme en Amérique s’estompe et à chaque génération, il devient de moins en moins répandu. Nous le devons tous au mouvement des droits civiques et ces braves gens qui ont accéléré le processus, qui ont combattu la haine par l’amour.

Cette année, Barack Obama, premier président noir des États-Unis, prononcera un discours sur les marches du Lincoln Memorial … au même endroit que Martin Luther King Jr. a prononcé son discours.

Nous en tant qu’Américains sommes venus de si loin par rapport aux 150 dernières années. Mais tant qu’il y a encore des inégalités à éradiquer — il y aura toujours des rêves qui doivent être réalisés — L’héritage de Dr. Martin Luther King continuera d’inspirer.

Comme je l’ai déjà dit, Dr. King croyait passionnément que la bonne façon de parvenir à un changement était par la non-violence.
J’ai hâte de regarder ces images avec vous et écouter vos impressions après le spectacle.

Ervin Massinga,
Chargé d’Affaires de l’Ambassade des Etats-Unis en Guinée

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*