lundi , 22 octobre 2018

Législatives 2013: L’UFR lance sa campagne sous le signe de l’ouverture, la diversité et la compétence

Le parti Union des forces républicaines présidé par l’ancien Premier ministre Sidya Touré a officiellement lancé sa campagne électorale le samedi 24 août. Dans un discours adressé aux Guinéens, M. Touré assure que les candidats de son parti aux scrutins uninominal et proportionnel répondent à une triple exigence d’ouverture, de diversité et de compétence. Lisez…

DISCOURS D’OUVERTURE DE CAMPAGNE DE SIDYA TOURE, PRÉSIDENT DE L’UNION DES FORCES RÉPUBLICAINES (UFR)

Guinéennes, Guinéens,

Militantes, militants et sympathisants de l’UFR,

Notre pays a connu ces dernières années, des moments extrêmement difficiles, à cause du déficit de dialogue qui a caractérisé la vie politique guinéenne. Les traumatismes endurés par les uns et les autres ne sont assurément pas encore entièrement cicatrisés. Notre souhait est que la Guinée s’éloigne définitivement de telles pratiques qui nourrissent les rancœurs et entretiennent la division.

Il est donc temps que les élections du 24 septembre viennent certes mettre fin à une transition qui n’a que trop duré, mais aussi nous offre l’opportunité d’asseoir l’institution principale de notre jeune démocratie qu’est l’Assemblée Nationale.

Nous connaissons tous ce à quoi nous sommes confrontés depuis bientôt 3 ans, c’est-à-dire la précarité dans toutes ses dimensions :

– Le chômage et les difficultés de la vie quotidienne ;
– l’insécurité comme corolaire d’un Etat incapable d’assumer son rôle régalien ;
– absence totale de services publics de base (eau, électricité, santé, assainissement etc).

C’est cela le résultat de la gestion du Gouvernement actuel qui est un poids insupportable pour chacun des Guinéens.

Chers compatriotes,

En attendant les échéances de 2015, il est essentiel sinon vital pour nous de procéder à la mise en place d’une Assemblée Nationale qui joue pleinement son rôle.
C’est pourquoi, les candidats de l’UFR aux deux scrutins (uninominal et proportionnel) répondent à une triple exigence d’ouverture, de diversité et de compétence.

D’abord une exigence d’ouverture parce que l’UFR veut apporter une réponse à la nécessité de préparer la relève et a ouvert sa liste à de jeunes leaders politiques. Cette ouverture s’adresse à toutes celles et à tous ceux qui sont porteurs d’idées constructives et qui contribueront à leur réalisation dans tous les segments de la vie publique de notre pays.

Ensuite une exigence de diversité parce que l’UFR a fait le choix de candidats qui obéissent au respect du genre, à la diversité générationnelle et régionale.

Enfin une exigence de compétence des femmes et des hommes qui vous représenteront à l’Assemblée Nationale.

Ainsi, nous ferons de cette nouvelle assemblée, un outil performant de :

– contrôle de l’action gouvermentale ;
– vote de lois garantissant l’intérêt général de tous les Guinéens ;
– réel représentant du peuple face à une administration qui ne joue pas son rôle.

Cette élection sera donc une nouvelle espérance pour un avenir meilleur pour nous tous à condition que notre choix soit dicté par les considérations que je viens d’indiquer.

Le vote communautaire est notre ennemi, faisons en sorte que la raison l’emporte et nous ouvre ainsi d’autres perspectives pour une vie meilleure.

C’est pourquoi l’UFR invite tous les acteurs politiques à mener une campagne électorale pacifique, emprunte de tolérance et de fairplay politique pour permettre à nos compatriotes de se rendre plus nombreux dans les bureaux de vote.

L’UFR vous demande de réagir par un vote utile et ambitieux qui nous permettra d’envisager un nouvel avenir pour notre pays.

Je vous remercie.

Conakry, le 24 septembre 2013

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*