jeudi , 12 décembre 2019

L’opposition tente d’afficher son unité d’antan

Les leaders du collectif, de l’ADP et du Centre étaient réunis mardi à Conakry, le temps d’une conférence de presse au cours de laquelle ils ont rassuré l’opinion nationale de  l’unité et la solidarité qui prévalent en leur sein, malgré les récentes passes d’armes entre Aboubacar Sylla et Lansana Kouyaté.

Invité à s’exprimer sur les sorties récentes des présidents du PEDN et de l’UFC dans la presse locale, le chef de l’opposition guinéenne, Cellou Dalein Diallo, a minimisé ces accrochages, estimant que l’objectif primordial de l’opposition reste la vigilance vis-à-vis du pouvoir et de la CENI.

« Au sein de l’opposition, nous sommes des adversaires. Chacun veut avoir plus de représentants à l’Assemblée nationale. Et il y a souvent des malentendus », a commenté le leader du l’UFDG.

S’exprimant à l’occasion du lancement de leur alliance politique (le Centre), Lansana Kouyaté avait déploré l’inscription du porte-parole de l’opposition sur une liste électorale différente de celle de son parti. Lansana Kouyaté qui avait douté de l’existence de l’opposition républicaine, n’avait pas aussi apprécié cette alliance entre Sylla et Cellou Dalein Diallo sans information préalable des membres du groupe.

La réplique de Sylla n’avait pas tardé. Il s’était dit « surpris et déçu de cette sortie de monsieur Lansana Kouyaté qui s’attaque gratuitement à un ancien allié politique pour des raisons totalement infondées ».

Pour Cellou Dalein Diallo, ce qui réunit l’opposition, c’est sa volonté d’exiger et d’obtenir des élections libres et transparentes. « Nous surveillons tous le RPG Arc-en-ciel car c’est lui qui veut tricher ». Bref, pour Dalein, le message est clair. Circulez, il n’y a rien à entendre ou à voir. Tout es sous contrôle au sein de l’opposition. Elle est unie plus que jamais.

 

Aboubacar Sylla quant à lui rassure: « Certains avaient parié que l’opposition républicaine n’allait plus retrouver et que tout était désormais disloqué. Ces observateurs comprendront à partir d’aujourd’hui que l’opposition que nous sommes reste et demeure unie. Ce qui s’est récemment entre le Président du PEDN, Lansana Kouyaté et moi n’était qu’une petite incompréhension qui a été malheureusement aggravée par la presse. A ce jour, je vous dirai que tout est fini et que l’ambiance règne bien entre nous. »

 

Mais l’absence de Lansana Kouyaté et du numéro de son parti, Djalikatou Diallo, ainsi que Sidya Touré  et Kassory Fofana à la conférence de presse d’aujourd’hui en disent long sur la fissure de l’opposition dite républicaine.

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*