vendredi , 6 décembre 2019

Législatives du 24 Septembre : 85 bureaux de vote supprimés à Mamou

Une réduction du nombre de bureaux de vote de 85 par la CENI dans la circonscription électorale de Mamou, fief de Cellou Dalein Diallo, empêche l’UFDG et les responsables du démembrement local de la commission électorale de dormir.

Selon les informations issues de la CEPI (Commission électorale préfectorale indépendante, ndlr) le nouveau découpage électoral effectué par la CENI ramène le nombre de Bureaux de vote à 370 contre 455 pendant l’élection présidentielle de 2010. « Cela nous pose d’énormes difficultés car nous serons obligés de faire face à certains districts distants de 7 à 8 kilomètres », indique le président de la CEPI Elhadj Alpha Bah.

Le démembrement de la CENI aurait déjà notifié la situation à sa base à Conakry afin de trouver une solution rapide et permettre à tous les électeurs de voter.

A l’UFDG, une source contactée par Kaloumpresse fustige la politique et croit savoir que ce nouveau découpage n’est ni plus ni moins qu’une manière d’empêcher certains électeurs d’accomplir leur droit civique le 24 septembre prochain.

A la CENI où on annonce que l’affaire est en étude, on affirme que le nombre de bureaux de vote sur l’ensemble du territoire national en 2013 est en croissance par rapport à 2010. Ils seraient de 12 000 aujourd’hui contre 9 000 il y a trois ans.

Mamady Fofana
Kaloumpresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*