vendredi , 16 novembre 2018

Kouyaté tacle Sylla et fait l’oraison funèbre de l’ADP

Pour l’ancien Premier ministre et président du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN), Lansana Kouyaté, l’Alliance pour le développement et le progrès (ADP) se dirige tout droit dans l’abîme.

Entre autres raisons évoquées par le leader du PEDN, l’inscription inopinée du porte-parole de l’ADP, Aboubacar Sylla, sur la liste électorale de l’UFDG alors qu’il est lui-même chef d’un parti politique dénommé l’UFC.

 

« L’ADP avait pour porte-parole Monsieur Aboubacar Sylla qui a décidé d’aller vers une autre destination sans même nous informer. Nous avons été surpris de voir son nom sur une liste. Comment vous voyez cela ? Je ne voudrais plus aller loin, car vous comprendrez le reste », a-t-il introduit.

 

Parlant toujours d’Aboubacar Sylla, Lansana Kouyaté a aussi laissé entendre sa déception d’autant que c’est un groupe qui a hissé l’ancien ministre de la Communication à sa place de porte-parole de l’opposition. « Il est parti sans que nous ne soyons au courant. Mais il oublie qu’avant d’être porte-parole de l’opposition républicaine, il a été d’abord porte-parole de l’ADP qui l’a mandaté. Vous comprendrez dès lors que si le porte-parole s’en va de la sorte, il n y a plus alliance ».

 


Mamady Fofana
Kaloumpresse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*