vendredi , 22 février 2019

Conakry : Troisième jour de manifestations contre le délestage

Les  révoltes populaires contre le manque du courant électrique ont repris jeudi dans certains quartiers de Conakry après une accalmie constatée tôt dans la matinée.

A Dixinn, les manifestants scandaient des propos hostiles au régime en place et à l’Electricité de Guinée. Les manifestations d’aujourd’hui ont occasionné d’énormes bouchons sur l’autoroute Fidel Castro, seul axe emprunté par les automobilistes, en pareille circonstance.

Ce soir, à Conakry, on se demande par quel quartier commenceront les protestations de demain vendredi. Car ici, l’effet de contagion est désormais garanti, en dépit de l’interdiction faite par le gouverneur de la capitale.

Pendant ce temps, le camp présidentiel croit savoir que les émeutiers sont manipulés par des forces obscures. Laye Junior Condé proche de la mouvance présidentielle, cité par nos confrère de Médiaguinee, se livre à un déballage:  » (…) Maintenant que le pays avait été abîmé des années durant par ceux-là qui manipulent aujourd’hui les consciences à cause de la misère engendrée par la mal gouvernance, dont certains jeunes sont enclins pour des miettes à vendre leurs âmes au diable s’adonnent à ce terrorisme urbain. Nous connaissons d’où provient le mal. En conséquence, nous demandons toute la fermeté à l’Etat pour que son autorité soit restaurée sur l’ensemble du territoire. »


Fatoumata Kéita
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*