lundi , 19 août 2019

VRAI OU FAUX : Cellou Dalein Diallo dans le collimateur du fisc sénégalais ?

La cité grouille de rumeurs et d’infos relatives au leader de l’UFDG. A travers ‘’Bilingue-infos n°011 du 17 juillet 2013’’, un journal de la place qui s’est fait récemment l’écho (en anglais et en français) d’un rapport d’audit de la gestion publique jugée chaotique, sous le Président Abdoulaye Wade, en république sœur du Sénégal.

Lequel, selon le canard entretenait des relations serrées d’affaire avec le président de l’Union des Forces Démocratiques, UFDG, Cellou Dalein Diallo, ministre dans les gouvernements successifs du général Lansana Conté, pendant environ dix années. Un déballage qui pourrait visiblement faire mal au leader politique, s’il ne réagit pas à la mesure des accusations, car cette publication met à rude épreuve sa réputation en tant que chef de file de l’opposition guinéenne. Et, pour ne point arranger les choses, c’est au moment où la classe politique nationale s’apprête à lancer officiellement la campagne dans la perspective des élections législatives annoncées pour le 24 septembre 2013, que cette affaire explose subitement. Selon les informations publiées par « Bilingue-Infos », ce grand déballage serait parti d’un audit initié par le gouvernement . Selon les informations publiées par « Bilingue-Infos », ce grand déballage serait parti d’un audit initié par le gouvernement du Président Macky Sall qui s’est engagé dans une vaste campagne de lutte contre la corruption sous toutes ses formes. C’est dans cette logique, a-t-on appris, qu’il été découvert dans un compte, domicilié dans une banque établie sur le territoire sénégalais, avec un montant de 15 milliards de francs CFA, thésaurisé…

« De fil en aiguille, la by Deal Boat » style= »text-decoration: underline; »>commission a pu trouver les traces de cette fameuse fortune. Tenez-vous bien: une centaine de camions citernes, et 300 taxis, une dizaine d’immeubles, des établissements commerciaux import-export, des engins de manutention au port de Dakar et un jet privé », s’il vous plait !

Interrogé sur ce dossier le Président Wade aurait insinué que ces biens n’appartiennent nullement à sa famille. Il aurait cité nommément Cellou Dalein Daillo Diallo qui en serait le légitime propriétaire. Informé, le leader de l’Union des forces Démocratique de Guinée, UFDG, aurait sauté dans le premier vol en direction de Dakar pour rencontrer le Président Macky Sall en personne. Mais, toutes les démarches entreprises dans ce sens se seraient sodées par un échec cuisant.

Le Président sénégalais aurait dit qu’il n’a pas à se mêler des affaires de l’administration fiscale qui, selon lui, pouvait appliquer la loi dans toute sa rigueur.
Cellou Dalein aurait cru devoir emprunter cette fois-ci la voie routière pour se rendre à Labé, sa ville natale, sans nul doute pour faire confidence aux notables de la
contrée pour conseil, en vue de l’examen d’une solution appropriée.

C’est d’ailleurs dans cette ville qu’il aurait parachevé la composition de la liste que son parti a présentée au scrutin à la proportionnelle. Suite à quoi il est rentré à Conakry pour un bref séjour. Il serait encore revenu en catastrophe à Dakar où il compte user de tous les moyens pour une gestion à l’amiable de cette rocambolesque affaire.

Des  sources proches du RPG-Arc-en-ciel, le parti au pouvoir, qui a largement consacré son assemblée générale ordinaire  de ce samedi 27 juillet 2013 à ce dossier épineux, toute cette fortune a été transférée de la Guinée vers le Sénégal par les bons soins  de la Compagnie Sahélienne d’entreprise, CSE, une qui aurait raflé en Guinée l’essentiel des marchés des travaux de construction routière sous Cellou Dalein.

Ces accusations sont si graves qu’elles exigent pour l’opinion nationale, une réaction claire de la part du président de l’UFDG, pour que la vérité se fasse.

Pivi Bilivogui pour GuineeConakry.info .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*