vendredi , 15 novembre 2019

Les violences en Guinée forestière nécessitent une enquête internationale (Bloc Libéral)

Le Bloc libéral a souhaité vendredi la mise en place d’une commission d’enquête internationale pour situer les causes et les responsabilités des affrontements intercommuncautaires survenus en début de semaine dernière en région forestière.

Le BL, dirigé par Faya Millimouno, a justifié dans une déclaration parvenue à notre rédaction la mise en place de cette commission internationale par le fait que « des soupçons de partialité et de complicité pèsent sur certaines autorités ».

 

 

Le parti a condamné les actes de violence qui, selon lui, ont couté la vie à des dizaines de morts. Il a fustigé la réaction tardive des forces de sécurités et « l’indifférence du président de la République qui ne s’est contenté que de faire une déclaration sur les antennes des médias d’Etat en appelant au calme au lieu de se rendre lui-même sur les lieux ou dépêcher un ou des membres de son gouvernement ».

 

Aussi, le BL s’est indigné de l’attaque du domicile du patriarche de la ville de N’Zérékoré et des lieux de culte, avant d’accuser  les milices et groupes armés  ayant combattu dans la guerre civile du Liberia d’être à l’origine de l’exacerbation des violences.


Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*