mardi , 20 août 2019

Affrontements inter-ethniques : Beyla contaminée

Il fallait craindre l’effet de contagion. Et le moins que l’on puisse dire est que les crimes enregistrés depuis lundi à Koulé et N’Zérékoré s’étendent à présent à d’autres localités.

La préfecture de Beyla a enregistré cet après-midi des incidents aux allures d’un règlement de compte, selon certaines sources jointes dans la localité. Des domiciles privés et des lieux de culte ont été saccagés puis brulés, par des citoyens en furie ayant appris ce qui se passe à N’Zérékoré. « Ma maison a été complètement mise à sac », a déclaré une victime jointe par Kaloumpresse.com.

Des églises ont été calcinées et les religieux réfugiés au camp, selon d’autres sources.

L’heure est à la psychose en Guinée forestière. Les préfectures de Lola et Yomou craignent une propagation des crimes perpétrés depuis hier par des personnes mal intentionnées à N’Zérékoré.

« Bien que la situation soit calme à Lola, la  peur est dans tous les esprits et nous ne savons pas de quoi sera faite cette nuit », a confié une citoyenne contactée par notre rédaction.

Fatoumata Kéita
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*