samedi , 24 août 2019
Flash info

Dossier du 19 Juillet : la défense veut se pourvoir en cassation

Les avocats de la défense vont se pourvoir en cassation dès lundi prochain pour demander l’annulation des peines prononcées contre quelques accusés dans le dossier de l’attaque contre la résidence du président Alpha Condé il y a deux ans, ont-ils signifié samedi.

Les avocats qui s’exprimaient après que la Cour d’assises a condamné certains accusés et acquitté d’autres ont déploré un recul du droit en Guinée. « La justice guinéenne a montré qu’elle est toujours aux ordres », a attaqué Me Amadou Oury Diallo, avocat de Alpha Oumar Boffa Diallo, condamné à la réclusion perpétuité.

Me Mohamed Traoré, avocat qui a vu son client acquitté s’est dit satisfait, mais a déploré que la plupart des personnes condamnées n’aient rien avoir avec les évènements du 19 juillet 2011. Il promet conjugaison d’efforts de tous les avocats de la défense dans les jours prochains. Me Diallo assène : « La condamnation de nos clients est une décision honteuse. La justice guinéenne devrait démontrer qu’elle est indépendante vis-à-vis du pouvoir, mais nous allons nous pourvoir en cassation dès lundi », dit-il.

La déception est aussi perceptible dans le rang des acquittés. Le temps de la réjouissance passé, certaines voix se font entendre pour condamner un procès « monté de toute pièce ». « C’est très dommage ce qui arrive à notre pays. Le retour à la complotite comme dans les années 70 est un retour en arrière », commente Alpha Saliou Wann, poursuivi pour abstention délictueuse avant d’être acquitté.

Almamy Aguibou Diallo condamné à 15 ans de réclusion criminelle pour sa part conseille à ses compatriotes de « s’éloigner de ceux qui évoluent dans l’injustice ». Et
la défense promet de poursuivre le combat jusqu’à la libération de tous ses clients.

Ambition que le président de la Cour Fodé Bangoura encourage. « Tous ceux qui ont été condamné ont six jours pour se pourvoir en cassation. Au cas où la décision qui a été rendue ne vous convenait pas vous pouvez vous pourvoir en cassation », introduit le juge. « Cette cour a rendu sa décision en toute indépendance et si on pense que le droit n’a pas été dit, la Cour suprême est là », ajoute Bangoura, comme pour répondre à Me Diallo.

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*