lundi , 14 octobre 2019

Bah Oury condamné par contumace

L’ancien ministre de la réconciliation nationale et premier vice-président de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), Amadou Oury Bah a été condamné samedi par contumace à la réclusion criminelle à perpétuité pour son rôle dans l’attaque contre la résidence privée du président Alpha Condé en 2011.

M. Bah a été condamné par contumace la Cour, de même que trois autres accusés en fuite. Lieutenant Mamadou Bobo Diallo, Emile Guilavogui et Lamine Diallo.

Présentant leur cas à l’Avocat général pour besoin de réquisitoire, le président de la Cour Fodé Bangoura a indiqué que ces prévenus n’ont pas répondu à l’appel de son institution.

Très remonté contre cette absence, l’Avocat général William Fernandez avait requis peu avant la peine infligée par la cour. « Monsieur le président, je ne vais pas me mettre à parler des gens qui ne sont pas là. Il ne serait pas loyal de parler d’eux.  Ils sont libres de rentrer et de se constituer », a dit Fernandez.

La cour qui a estimé que le mandat d’arrêt décerné par le passé contre ces quatre personnes est valable a jugé bon de ne maintenir que la peine et d’adjoindre à celle-ci une ordonnance sur « la confiscation de leurs biens ».

Elie Ougna
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*