vendredi , 15 novembre 2019

Dossier « B52 », une affaire du haut commandant (Ministre délégué à la défense)

L’interpellation du Commandant Naby Camara alias “B52“ le jeudi 4 juillet et détenu dans un escadron de gendarmerie de Conakry est une affaire du haut commandement de l’armée, selon le ministre délégué à la défense nationale.

Commandant Camara, officier proche du président de la transition Général Sékouba Konaté qui coordonnait la garde présidentielle a été mis aux arrêts pour mesure disciplinaire, selon le patron de l’armée cité par notre confrère Africaguinee.

« C’est une mesure disciplinaire que l’Etat-major Général des armées a émise contre lui. Il a été affecté à un endroit, il n’a pas rejoint. Et s’il ne rejoint pas ce n’est pas bon. L’Etat-major est obligé selon les règles de discipline générale des armées de réagir. C’est tout. C’est une affaire de commandement », a confié Me Abdoul Kabèlè Camara.

Commandant Naby Camara a été affecté à Mandiana. Beaucoup de sources proches de la grande muette soutiennent qu’il tardait à regagner son nouveau poste.

Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*