lundi , 26 octobre 2020

Championnat d’Afrique de Pétanque : Le vrai faux trophée de la Guinée

La Guinée a participé au mois de juin dernier au IVème Championnat d’Afrique de pétanque qui s’est déroulé à Casablanca (Maroc), avec quatre athlètes et deux encadreurs. Mais le trophée remporté par la Guinée a fait couler beaucoup d’encre et de salive, au point que les membres de la Fédération guinéenne de pétanque ont été sommés de s’expliquer par le ministère en charge des Sports. La vérité des faits…

Le championnat d’Afrique de pétanque qui s’est déroulé à Casablanca, a connu la participation de 18 pays. La Guinée s’est retrouvée dans la même poule que le Maroc, le Mali, la Côte d’Ivoire, la Mauritanie et le Cameroun. Ayant terminé à la troisième place, la Guinée devait forcément disputer un match de barrage pour espérer continuer l’aventure dans le grand championnat.

Malheureusement, elle s’est inclinée face à Madagascar et la Guinée s’est retrouvée dans le tournoi des perdants, dénommé coupe des Nations. Ainsi, en quarts de finale, la Guinée a dominé l’Algérie (13- 4), avant de s’imposer en demi-finale face au Sénégal (13-4) et en finale face à l’Ile Maurice (13-7). Ce succès face à l’Ile Maurice a permis à la Guinée de remporter la Coupe des Nations de pétanque, alors que le Championnat d’Afrique de pétanque proprement dit, a été remporté par le Maroc qui a dominé en finale la Tunisie (13-6). Mais les finalistes de la Coupe des nations, qui n’est autre que le tournoi réservé aux perdants du grand concours, en l’occurrence la Guinée et l’Ile Maurice, ainsi que les huit pays qui ont disputé les quarts de finale du grand concours, sont qualifiés pour le Championnat du monde de pétanque qui se déroulera en Tahiti en 2014.

Pour avoir d’amples informations, les membres de la Fédération guinéenne de pétanque ont été convoqués le 2 juillet dernier, au département en charge des Sports. Mais au moment où cette affaire est sur le point d’être tirée au clair, une autre affaire carabinée relative à la participation de la Guinée à un tournoi de pétanque qui aura lieu à Marseille à partir de ce 7 juillet, dénommé « La Marseillaise », vient de surgir.

En effet, sur les quatre athlètes qui ont pris part au Championnat d’Afrique de pétanque à Casablanca (Bah Abdourahmane Bobo, Camara Abdoulaye « Puspa », Conté Mohamed « Baba » et Camara Mohamed « Yakhamodou »), et qui n’ont perçu aucune prime jusqu’au moment où nous allions sous presse, les trois premiers seraient sur le point d’être remplacés par les proches de certains membres de la Fédération guinéenne de pétanque ou tout simplement des membres de leurs familles.

Le directeur technique national de la Fédération, Aboubacar Kakoro Camara et le trésorier, Elhadj Salifou Sylla, sont accusés par les athlètes d’être à la base de cette opération dans laquelle l’on évoque même un sujet sensible, le trafic de visas.

Affaire à suivre.

Source : Le journal Le Nimba

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*