lundi , 28 septembre 2020

Législatives 2013: l’Union Européenne offre à la CENI, des procès-verbaux et enveloppes sécurisées

Le 4 juillet, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a réceptionné les procès verbaux et les enveloppes sécurisées devant servir aux prochaines élections législatives. La cérémonie de remise a eu lieu au Camp Samory Touré où se trouve l’un des magasins de la CENI.

D’entrée, le représentant de la société PROOFTAG, fournisseur, M. Yansané Brummel a présenté les neuf palettes contenant les Procès verbaux et enveloppes sécurisées à l’experte de l’Union Européenne auprès de la CENI. « Nous remettons à l’Union Européenne 30 000 procès verbaux et 102 000 enveloppes sécurisées », a-t-il précisé.

A son tour, Mme. Stéphanie Vergniault, assistante technique de l’Union Européenne, a procédé à la remise officielle de ces documents électoraux à la CENI. « Je suis ravie d’être ici pour réceptionner les PV et les enveloppes sécurisées qui sont financés par l’Union Européenne dans le cadre de l’appui aux élections législatives. L’Union Européenne finance pas mal de volets y compris les bulletins de vote. On est à côté de la CENI et du gouvernement guinéen », a-t-elle renchéri.

Pour sa part, le Directeur du Département Logistique, Abdourahmane Tely Touré a precisé que dans les 102 000 enveloppes sécurisées et 30 000 procès-verbaux, il y a une quantité réservée à la formation et une autre au scrutin. « Lorsque nous avons 30 000 PV, il y a 6 000 pour la formation et les 24 000 pour les 12 000 bureaux de vote. Ce matin [ndlr: jeudi 4 juillet] , c’est une grande première parce qu’il y aura une suite. Nous assistons à la remise des palettes contenant des procès-verbaux et enveloppes et très prochainement, ce sera le tour des bulletins de vote, des encres indélébiles, des kits et des urnes », a poursuivi M. Touré.

Au nom de la CENI, il a remercié l’Union Européenne et surtout le Chef de l’Etat qui a sollicité l’appui de l’Union Européenne pour mettre à la disposition des organisateurs de ces élections, des matériels sécurisés.

De niveau de sécurité du matériel livré

Le Directeur du Département Planification, Pathé Dieng lui a insisté sur le niveau de sécurité des matériels acquis. « La sécurisation des matériels électoraux est quand même quelque chose d’extrêmement important pour la confiance qui doit exister entre les différents compétiteurs. Donc les acteurs politiques. La CENI a cru donc s’adresser à une société qui est spécialisée dans la sécurisation des documents électoraux notamment une société française qui répond au nom de PROOFTAG qui est domicilié à Montauban (Toulouse) en France.

La spécificité de cette société est qu’elle appose des scellés à bulles non reproductibles sur les procès-verbaux. C’est-à-dire qu’un scellé à bulle n’est jamais identique à celui qui va être son second. Donc concernant ces procès-verbaux, chacun sera identifié par rapport à son scellé qui va être apposé non seulement sur le procès-verbal, mais aussi sur l’enveloppe sécuritaire qui va contenir le procès-verbal. Et pour votre information, il y a des procès-verbaux qui vont être remontés comme vous le savez du bureau de vote vers la commission de centralisation et du bureau de vote vers la CENI et le ministère de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation. Chaque procès-verbal qui remonte a sa spécification, chaque procès-verbal qui remonte a son enveloppe sécuritaire.

C’est pourquoi, nous avons fait appel à cette société qui a déjà une expérience avérée en la matière au moment de l’élection présidentielle. Et puisqu’on ne change pas une équipe qui gagne, c’est pourquoi nous avons encore fait appel à cette société pour nous donner ces procès-verbaux sécurisés ».

A la question de savoir si ces PV et enveloppes suffisent pour couvrir les élections législatives ? Le Directeur de la Planification déclare avec assurance ceci : « Lorsque la CENI fait des commandes, il y a toujours un certain pourcentage qu’on met en plus pour qu’on évite les déperditions, les échecs et que nous puissions quand même à temps pourvoir des bureaux de vote qui n’étaient pas justement pourvus au moment du conditionnement et de la répartition. Donc ces procès-verbaux tels qu’ils ont été empaquetés sont suffisants et nous pensons qu’il n’y aura pas de problèmes au moment du scrutin ».

Du retour de la cohésion à la CENI

Pour sa part, le Directeur Adjoint du Département Opérations, Etienne Soropogui a exprimé ses sentiments en ces termes: « Nous nous félicitons naturellement d’avoir réceptionné ces documents électoraux à temps. Je pense que la CENI va rapidement se déployer de manière à ce que toutes les opérations puissent être menées pour que nous puissions dans les délais impartis, organiser les élections à la satisfaction de tous les compétiteurs et du peuple de Guinée. Je crois qu’aujourd’hui, il y a un nouvel état d’esprit au niveau de la CENI. La cohésion a été retrouvée au niveau de tous les commissaires. Donc aujourd’hui, nous travaillons la main dans la main de manière à ce que nous puissions légitimement et dignement organiser ces élections, et sortir la Guinée enfin de cette transition qui n’a que trop duré. »

Cette cérémonie déroulée en présence Directeur du Département Communication, du Directeur du Département Sécurisation, du Directeur Adjoint du Département Logistique. Et bien d’autres cadres du personnel d’appui de la CENI.

CENI

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*