mardi , 23 juillet 2019

Massacre du 28 Septembre 2009 : Deux anciens barons de la junte militaire auditionnés

Le pool de juges chargé d’enquêter sur le massacre de plus de 150 militants de l’opposition en 2009 au stade principal de Conakry a entendu ce mercredi le haut commandant de la gendarmerie nationale, directeur de la justice militaire, Général Ibrahima Baldé.

Le Général Baldé, chef d’Etat-major de la gendarmerie au moment des faits a répondu à une convocation des magistrats pendant laquelle il a répondu à quelques questions d’ordre général relatif aux tristes évènement de ce 28 Septembre 2009.

Il devrait être suivi demain jeudi par le lieutenant-colonel Claude Pivi, alias Coplan, ministre en charge de la sécurité présidentielle au moment de la répression, également proche de l’ex chef de la junte militaire Moussa Dadis Camara.

Pour l’instant les deux officiers ne sont pas inculpés.

Les trois magistrats en charge de l’instruction ont entendu plus de 300 victimes, et ont inculpé  le Colonel Moussa Tiegboro Camara, ancien responsable des services spéciaux et Abdoulaye Cherif Diaby, ancien ministre de la santé de la junte, respectivement le 1er février 2012 et le 13 septembre 2012.

La Fédération internationale des droits de l’homme avait souhaité mi-mai que le capitaine Moussa Dadis Camara soit entendu par les juges alors qu’il séjournait à N’Zérékoré au sud-est de la Guinée.


Fatoumata Kéita
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*