mercredi , 20 février 2019

Législatives : La mouvance présidentielle d’accord avec le 28 juillet

La mouvance présidentielle n’a pas failli à la règle non écrite qui se veut qu’elle n’objecte pas les décisions de la Commission électorale nationale indépendante. Mercredi 19 juin elle s’est déclarée prête à aller au vote à la date du 28 juillet comme le propose la CENI dans son nouveau chronogramme et a appelé les autres acteurs à s’engager.

La mouvance présidentielle a annoncé sa décision dans une déclaration signée du secrétaire général du RPG Saloum Cissé.

 

Cette déclaration de disponibilité du RPG se fait au moment où l’assistance technique de l’Union européenne estime que la proposition de la CENI en ce qui concerne le nouveau chronogramme ne prend pas en compte les leçons tirées des exercices passés comme les contraintes liées à un certain délais incompressibles, l’agencement de certaines étapes du processus et l’incorporation de marges de sécurité que l’on retrouve dans un chronogramme réaliste.

« Il est ainsi du devoir des assistants techniques qui accompagnent la CENI de signaler des risques qui découlent d’une mauvaise appréciation technique des opérations et de l’insuffisante concertation avec l’ensemble des acteurs au sein de la structure et les experts électoraux », ont souligné les experts de l’UE dans un courrier adressé Bakary Fofana.

 

Elie Ougna

+224 62 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*