vendredi , 6 décembre 2019

Le président promet de sévir dans les prochains jours

Le président Alpha Condé a promis de prendre des sanctions idoines suite aux échauffourées survenues entre forces de l’ordre et manifestants de l’UFDG mercredi après que leur leader Cellou Dalein Diallo a répondu à une convocation de la Justice.

Cellou Dalein Diallo était convoqué au tribunal de première instance de Dixinn suite à une plainte de Malick Sankhon, directeur général de la Caisse nationale de sécurité sociale, pour « diffamation ». Celui-ci a retiré sa plainte peu après que le président de l’UFDG et son avocat, en compagnie de plusieurs autres leaders politiques et des militants ont répondu à la convocation.

En apprenant les échauffourées qui, visiblement mettent le dialogue en cours en danger, le chef de l’Etat a tapé du poing sur la table et a appelé à l’ouverture d’une enquête. Il a aussi promis des sanctions pour les responsables et les commanditaires de cette tension qui vient au mauvais moment, dans les plus brefs délais. Malick Sankhon peut-il donc s’inquiéter ?

Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*