lundi , 28 septembre 2020

Dans l’obscurité, Conakry pense à des caméras de surveillance dans ses carrefours

Le gouvernement guinéen a décidé d’installer des caméras de surveillance dans tous les grands carrefours de Conakry dans l’optique de moderniser le système de contrôle dans la circulation, selon le ministre des Postes et Télécommunication, Oyé Guilavogui.

Selon Oyé Guilavogui qui s’exprimait vendredi, à Conakry, à l’occasion de la Journée mondiale des télécommunications,  le gouvernement va renforcer le système de sécurité sur les routes de la capitale guinéenne. Et pour ce faire, dit-il, il est envisagé l’installation de vidéos surveillances dans les grands carrefours, à l’image d’autres capitales en Afrique de l’Ouest. Officiellement, le projet va permettre de contrôler la circulation routière et de réduire les nombres d’accident.

L’idée en soit est admirable. Mais dans une capitale guinéenne en manque d’électricité, l’on se demande comment le système de contrôle ainsi annoncé va-t-il fonctionner. A l’aide de panneaux solaires ? De groupes électrogènes ? Ou s’agit-il d’un projet à long terme ? Aucune précision n’a été donnée par Guilavogui.

 

Le manque d’électricité dans la capitale du « Château d’eau de l’Afrique de l’ouest » a précipité la mort des feux de signalisations installés il y a quelques années  sur certains axes routiers de la commune de Kaloum.

 

Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*