dimanche , 16 décembre 2018

Manifestations du 2 Mai : Des incidents signalés

De sources sécuritaires, à 14H GMT, la marche organisée par le Collectif de l’opposition, avec l’autorisation des autorités guinéennes, se poursuit avec quelques incidents sur l’autoroute ‘’Le Prince’’.

L’Axe Bambéto-Hamdallaye est interdit de circulation par des jeunes manifestants tandis que les leaders de l’opposition vont dans les quartiers pour appeler les populations à sortir manifester.

Sur le même axe, en dehors des barricades, les manifestants brûlent des pneus et des affrontements entre forces de l’ordre et militants de l’opposition sont signalés au niveau du siège du RPG-Arc-En-Ciel.

Un véhicule des forces de l’ordre a été calciné par des manifestants à Bambéto.

Le Gouvernement renouvelle les instructions données par monsieur le Président de la République aux forces de sécurité quant au respect strict des droits humains et toutes les dispositions du droit international humanitaire et les conventions internationales en la matière.

Le Gouvernement veillera au respect strict de ces normes.

Le Gouvernement réaffirme son engagement au respect de la liberté de manifester qui doit s’exercer dans un cadre légal et sa volonté de garantir aux citoyens, des élections libres et transparentes.

Le Gouvernement recommande le dialogue comme moyen de parvenir à des solutions consensuelles aux problèmes des Guinéens.

Le Gouvernement lance de nouveau un appel au calme et à la sérénité et invite les responsables politiques et les militants des différents partis à la retenue et au sens de la responsabilité.

Les autorités guinéennes tiennent régulièrement informés les médias, la société civile et les partenaires internationaux du déroulement de la manifestation.

Le Porte-parole du Gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*