mardi , 12 novembre 2019

Le gouvernement « inquiet » du non-respect de l’itinéraire (Comuniqué)

Le Gouvernement respecte et défend, sans condition, la liberté d’expression de chaque citoyen, ainsi que le droit de manifestation. Il est également dans la mission et de la responsabilité du Gouvernement d’assurer la sécurité de tous les citoyens, sans distinction, et de veiller à la liberté de circulation des personnes et des biens durant les manifestations.

Le Gouvernement s’inquiète de l’annonce faite par l’opposition par rapport à des velléités de non-respect de l’itinéraire de la manifestation du 2 mai, prévu par les autorités pour garantir la protection des populations et assurer la circulation des personnes et des biens sur les principaux axes de la capitale.

Les activités économiques et commerciales, dont dépendent de nombreux foyers et de nombreux emplois de Guinéens, ne peuvent pas être gelées ou interrompues de façon excessive, ni être mises en danger du fait de débordements et d’actes de violence observés lors des précédentes manifestations.

Le Gouvernement exhorte l’opposition à manifester pacifiquement et à éviter toutes provocations.

Le Gouvernement salue la déclaration du Conseil de Sécurité des Nations Unies soutenant l’appel à la non-violence signé, le 23 avril, par le Gouvernement, les partis d’opposition et la mouvance présidentielle, alors que la Guinée organise le 30 juin 2013 ses premières élections législatives libres et transparentes.

Dans la déclaration conjointe du 23 avril, les autorités et les principales forces politiques demandent à tous les partis politiques de s’abstenir de toutes manifestations de violence et confirment leur engagement à résoudre les différends exclusivement par des solutions pacifiques et négociées.

Le Conseil de Sécurité des Nations Unies a salué la déclaration du Président Alpha Condé, le 24 avril, par laquelle il a réaffirmé sa détermination à mettre en œuvre toutes les mesures nécessaires en vue de « garantir la transparence et la crédibilité du processus électoral, avec la contribution des partenaires internationaux » et réitéré « son engagement à accepter les résultats des prochaines élections législatives ».

Le Porte-parole du Gouvernement

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*