samedi , 25 janvier 2020

Conakry : la marche de l’opposition se termine dans la débandade

Il n’y a pas eu de discours comme à l’accoutumée. Les conclusions seront tirées plus tard. La marche programmée par l’opposition guinéenne a pris fin dans une débandade totale. Leaders politiques et militants ayant pris chacun sa direction comme il peut.

Le meeting improvisé à l’héliport de Belle-vue a été empêché par les forces de sécurité. Les leaders politiques et leurs supporters se sont repliés sur Hamdallaye. Des échauffourées y ont éclaté. Jets de pierre contre gaz lacrymogènes. Dalein a pris la direction de Dixinn Bora où se trouve son domicile. Kouyaté, Matoto via l’autoroute.  Le bilan n’était pas connu au moment où nous mettions cette dépêche en ligne.

Depuis son domicile, l’ancien Premier ministre et président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, s’est réjoui d’un « succès éclatant de la marche » même si à la fin, les traditionnels discours n’ont été prononcés.

« Notre marche a été un grand succès car nous nous sommes retrouvés dans une marée humaine, malgré la répression des forces de l’ordre.  Nous osons espérer que le message sera entendu par les amis de la Guinée, la communauté internationale et Alpha Condé pour qu’il ouvre le dialogue. Nous avons eu l’opportunité de délivrer des messages clairs par le passé. L’objectif de la marche d’aujourd’hui était de montrer que notre combat est légitime et qu’il est soutenu par le peuple de Guinée ».

Plus loin, Cellou Dalein Diallo a indiqué que la marche de ce 2 Mai n’avait pas pour but principal de délivrer des messages. Avant de préciser, entre deux gorgées de verre d’eau, que les partis de l’opposition étaient prêts à reprendre le dialogue. « Mais si les conditions d’un dialogue sincère sont réunies ».

Mamady Fofana
+224 622 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*