lundi , 18 novembre 2019

Yaya Kane rassure que la CENI sera « techniquement » prête le 30 Juin

Alors que l’opposition bat le pavé chaque semaine pour exiger le report de la date des élections législatives fixée au 30 Juin, le vote des Guinéens de l’étranger et le départ de Waymark, la Commission électorale nationale indépendante rassure qu’elle sera prête à cette date pour la tenue d’un scrutin parlementaire transparent et crédible.

La CENI, par la voix de son directeur des opérations, Yaya Kane, indique que tout est en train d’être mis en œuvre pour que la date des législatives fixée par Alpha Condé soit tenable. « Nous sommes résolument engagés pour la tenue des élections à la date du 30 Juin », dit-il. « Nous avons la capacité technique, administrative et juridique », précise-t-il.

12 Mai, date butoir pour la révision des listes

Kane qui s’exprimait samedi à Conakry devant la presse a indiqué que des missions viennent d’être dépêcher à l’intérieur du pays. Leur objectif consistait à s’imprégner de l’état de préparation des démembrements. Les mêmes missions, ajoute-t-il, avaient pour tâche d’identifier les lieux de vote. Ce qui, selon lui, permettra de délocaliser certains bureaux de vote, placés maladroitement pendant la présidentielle de 2010, dans des casernes, des lieux de cultes ou dans des domiciles privés.

Le commissaire de la CENI ajoute que parallèlement, l’institution poursuit la révision des listes électorales. Un processus qu’il juge incontournable et qui  devra prendre fin dans deux semaines. « Il n’y a pas d’élections sans fichier électoral. Même s’il faut qu’il soit manuscrit, il doit exister. On ne peut pas voter sans cartes d’électeurs. Je ne vois pas donc pourquoi on demande aux gens de ne pas se faire enrôler », affirme-t-il, non sans rappeler que « le 12 mai, il n’aura plus d’enrôlement ».

Les candidatures ‘’tombent’’

La Commission électorale nationale indépendante a commencé, vendredi 26 avril, à recevoir les dossiers de candidatures aux législatives. Officiellement, l’opération dure jusqu’au 2 Mai. Selon Yaya Kane, au moins 9 candidatures ont été reçues rien que pour la première journée. Pas de détails sur les obédiences politiques des aspirants à la députation. En revanche, le directeur des opérations  indique que les dossiers sont collectés à la Villa 15 de la Cité des Nations, où 20 agents sont à pied d’oeuvre aux côtés d’une Commission constituée à cet effet, histoire d’accélérer la procédure. La collecte prendra 10 jours. Le traitement des dossiers quant à lui durera une semaine. Et pour l’instant, la CENI n’envisage pas une prorogation du délai de dépôt.

 

Elie Ougna

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*