mercredi , 18 septembre 2019
Flash info

Conakry : L’opposition déroutée, deux blessés

L’opposition républicaine qui voulait coûte que coûte organiser sa marche sur l’autorute Fidel Castro interdit par le gouvernement a finalement été déroutée par les forces de sécurités déployés depuis jeudi matin sur cet axe.

L’aéroport de Conakry où les manifestants s’étaient donné rendez-vous était sous haute surveillance. Si bien que les leaders et leurs militants ont dû se replier sur l’axe Hamdallaye-Belle-vue, à partir de Gbessia Kondéboundji.

A Bambéto, rond point de l’aéroport et Gbessia, on a enregistré des jets de pierres des manifestants. Naturellement, les forces de sécurité ont ripisté avec les gaz lacrymogène.

Un premier bilan dressé par le gouvernement fait état de  plusieurs interpellations et de deux blessés. « Sur l’axe Coza-Bambéto pour remonter à Gbéssia en passant par l’aéroport, des échauffourées ont été signalées entre forces de l’ordre et manifestants. Ces derniers ont jeté des pierres sur les forces de sécurité qui ont répliqué en utilisant les moyens conventionnels de maintien d’ordre (gaz lacrymogène) », a dit le porte-parole du gouvernement.

Environ 4000 hommes dont 1500 policiers et 2500 gendarmes ont été déployés, selon les autorités guinéennes.

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*