lundi , 9 décembre 2019

Le RPG-Arc-en-ciel salue la date du 30 juin, invite à la poursuite du dialogue

Dans une déclaration publiée mardi la Coordination nationale du RPG-Arc-en-ciel, parti au pouvoir, a salué la date du 30 juin pour la tenue des élections législatives. Il a toutefois invité la classe politique guinéenne à poursuivre le dialogue pour un scrutin crédible, libre et transparent.

DÉCLARATION DE LA COORDINATION NATIONALE DU RPG-ARC-EN-CIEL

Fidèle et soucieux du respect du choix du peuple de Guinée et de son opinion, le Professeur Alpha Condé dans l’élan du changement amorcé depuis son accession au pouvoir, vient encore de mériter la confiance du peuple de Guinée, à travers le décret convoquant le corps électoral pour le 30 juin 2013.

Ce décret fait suite aux différentes concessions faites par le pouvoir dans le but d’organiser des élections libres, transparentes et inclusives. Au nombre de ces concessions qui traduisent la volonté réelle démocratique du Président de la République et de son gouvernement, on peut citer entre autres :

• l’annulation de l’article 162 du code électoral qui accordait un grand pouvoir au président de la CENI ;

• La démission du président de la CENI ;
• La recomposition de la CENI et de ses démembrements ;

• La création d’un logiciel de monitoring permettant à l’opposition de s’assurer de la transparence et de la crédibilité du processus électoral ;

• La neutralité de l’administration.
Il est important de préciser que ces élections constituent un tournant décisif dans l’évolution démocratique de notre pays. Participer au vote est un droit pour tout citoyen, ne pas participer est aussi un droit, mais s’opposer à la tenue des élections est une violation flagrante de ce droit fondamental du citoyen que nous sommes censés tous protéger.

A cet effet, le RPG-ARC-EN –CIEL sait compter sur l’esprit républicain et le patriotisme de tous les guinéens, de savoir raison garder, afin que le 30 juin 2013, tous les citoyens guinéens épris de démocratie puissent exercer librement ce droit civique et constitutionnel.

Pour vous rafraichir un peu la mémoire, nous sommes tous témoins et conscients que le RPG avait remporté l’élection présidentielle de 93, nonobstant, il refusa d’emprunter le chemin de la violence, et ses militants suivirent cette conduite jusqu’aujourd’hui. Comme on le dit, les militants d’un parti sont à l’image de leur leader. Louange à Dieu, il respecte toujours cette trajectoire, un commandant responsable qui a toujours su contenir le courroux de ses militants.

Par ailleurs, le RPG-ARC-EN-CIEL exprime sa volonté de ne pas rompre le dialogue, qui est le meilleur cadre de concertation et d’échange d’idées.

Ces élections législatives seront les plus transparentes et les plus crédibles de l’histoire de notre pays, une référence dans la sous région, le reflet de la démocratie et de la bonne gouvernance à la face du monde entier.

L’Etat guinéen sous l’impulsion de son chef, a accepté de mettre ces élections sous la haute supervision de la communauté internationale, afin de sécuriser le scrutin dans la plus grande neutralité pour permettre aux guinéens de s’exprimer démocratiquement.

Cet acte traduit la volonté de l’autorité, de respecter le peuple de Guinée dans le choix de ses dirigeants, s’opposer alors à la tenue de ces élections, c’est s’opposer au peuple de Guinée, à son bonheur, à son intérêt et non au Président de la République. L’instauration d’une assemblée nationale qui est l’émanation du peuple est un véritable espoir pour les guinéens qui attendent toujours l’espoir au bout de l’infini.

C’est aussi le fer de lance pour le gouvernement de réaliser le projet de société, d’attirer les investisseurs, les bailleurs de fonds, tout en ouvrant le robinet du bonheur, et redonner ainsi à la Guinée son image d’antan.

Nous demandons au peuple de Guinée de travailler la main dans la main afin que nous bâtissions une nation forte Une et Indivisible. N’oublions pas notre histoire riche. Nos devanciers ont œuvré ensemble, et ont mis la patrie devant tout intérêt particulier. Renforçons nos acquis au lieu de les détruire.

Aujourd’hui, c’est une nouvelle ère dans le changement, le chrono qui marque la fin de la transition est déclenché, comme dirait Edward Bernay « la démocratie qui est la nôtre doit être une démocratie administrée par une minorité intelligente qui sait comment enrégimenter et guider les masses », nous sommes enfin guidés et orientés vers les élections législatives, pour ouf ,sortir de la transition.

Allons y, nous y sommes, à nous la victoire le peuple de Guinée

Soutenons notre Président

Vive la Guinée !
Vive la paix !
Vive les élections législatives libres et transparentes !!!
Ensemble, changeons la Guinée !!!

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*