jeudi , 17 octobre 2019

Délestages de courant à Conakry: Abdoulayé Keita limogé, remplacé par Nava Touré

Le président de la République, le Pr Alpha Condé a nommé mercredi soir par décret un nouveau Directeur général de la société EDG, (Électricité de Guinée), en la personne de Nava Touré,  en remplacement de Abdoulaye Keita, qui jusque là en était le coordinateur.

 

Nava Touré, avant sa nouvelle fonction était  le Président du Comité Technique de Revue des Titres et Conventions Miniers. Il serait un cadre  »compétent », et crédité d’une bonne connaissance dans les domaines des mines et de l’électricité.

 

Il est vrai que le manque d’électricité dans la capitale guinéenne a atteint ces derniers temps un seuil intolérable, malgré le fait que, depuis deux ans  plusieurs dizaines de millions de dollars ont été investis dans ce secteur.

 

Les manifestations contre les coupures de courant ont gagné la quasi totalité des quartiers de la ville de Conakry. Depuis hier mardi, ce sont les quartiers réputés être des fiefs du gouvernement qui ont battu le pavé pour crier eux aussi leur exaspération face à cette crise endémique.

 

Dans une interview télévisée mardi soir, Abdoulaye Keita le coordinateur déchu avait expliqué que l’exacerbation des coupures s’explique par le fait que les nouveaux groupes achetés par le chef de l’état sont dans leur phase d’installation.

 

 »L’installation des groupes électriques ne peut pas se faire en un seul jour », s’est-il défendu.  »Il faut que les gens comprennent que cela prend un certain temps, et qu’il entraine quelques perturbations ».

 

 »C’est comme le barrage de Kaléta, sa construction prend au moins 4 ans, il faut que les gens acceptent d’être patients, et qu’ils comprennent que nous sommes en train de travailler. Tout cela prend un certain temps, ça ne se règle pas avec une baguette magique », avait lâché le jeune cadre, visiblement courroucé par les questions persistantes de la journaliste.

 

Des arguments qui n’ont pas certainement convaincu le chef de l’état, qui a par conséquent décidé de se débarrasser d’un militant Rpg de première heure.

 

Nombre de guinéens reprochent au désormais ancien patron de l’EDG son  »incompétence » malgré les moyens colossaux mis à sa disposition pour pallier cette crise d’électricité.

 

Il y a quelques mois, pendant que ses concitoyens broyaient encore du noir du fait des délestages, Abdoulaye Keita quant à lui, effectuait à grands frais,  un voyage en France pour la dédicace d’un livre autobiographique, vantant les  »mérites et les progrès »  enregistrés par son équipe et lui depuis deux ans,  dans le cadre l’amélioration de la desserte du courant dans la capitale guinéenne.

 

A rappeler que, d’après un reportage de la RTG présenté mercredi sur le petit écran,  les jeunes manifestants dans leur colère contre EDG, s’en sont pris à une trentaine d’autobus qu’ils ont caillassés. Ce qui porte  à une quarantaine le nombre d’autobus vandalisés en moins d’un mois.

 

Le gouvernement du Pr Alpha Condé, dans le cadre de la coopération avec la Chine avait fait venir il y a un an 100 nouveaux  autobus, dans le but d’améliorer tant soi peu le transport public à Conakry.

 

La capitale guinéenne demeure l’une des capitales africaines la plus confrontée à une grave crise de transport public depuis au moins deux décennies, suite à  la disparition de la défunte Sogetrag.

Alpha Camara

Gatineau CANADA

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*