vendredi , 6 décembre 2019

Dadis n’est pas resté à N’Zérékoré

Le capitaine Moussa Dadis Camara, ex-chef de la junte militaire guinéenne, a quitté N’Zérékoré lundi aux environs de 11h30mn (GMT) pour Ouagadougou via Monrovia.

 

L’ancien président du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD) est arrivé samedi dans cette capitale régionale pour assister à l’inhumation de sa mère, Maman Tonghon Koné, décédée à l’âge de 103 ans au Maroc.

Dadis est reparti avec le général Gilbert Diendéré, chef d’état major particulier du président Burkinabè Blaise Compaoré, du chef protocole de la présidente libérienne Anderson et également de Théodore Kourouma, son proche collaborateur. En présence des plusieurs centaines d’admiratateurs dont certains ne pouvaient retenir leurs larmes.

 

A son arrivée parmi les siens, plusieurs voix s’étaient levées pour demander à ce qu’il reste dans sa région natale. Mais d’autres citoyens ont rapidement fait de ramener leurs compatriotes à la raison, estimant que Dadis est mieux à Ouaga qu’à N’Zérékoré où toutes les conditions ne sont pas réunies pour un homme d’Etat comme lui.

Mamady Fofana

+224 622 85 68 59

contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*