jeudi , 21 novembre 2019

L’opposition guinéenne n’abandonne pas ses projets des manifestations

L’opposition guinéenne dite ‘’républicaine’’ a dit samedi qu’elle demeure ferme sur ses revendications relatives au départ de l’opérateur chargé de la révision du fichier électoral et au vote des Guinéens de l’étranger.

‘’Nous restons fermes sur nos positions initiales’’, a dit Aboubacar Sylla, porte-parole des groupes, précisant qu’ils demandent la résiliation du contrat du couple Sabari-Waymark. ‘’Si ça ne marche pas, nous n’aurons pas d’autres choix que de reprendre nos manifestations’’, a-t-il dit.

Les quatre alliances qui constituent cette opposition ont écarté l’hypothèse d’une concession quant au maintien par exemple de Waymkark contre l’annulation du vote de la diaspora guinéenne aux prochaines législatives. ‘’Nous avons fait des concessions par rapport à la neutralité des administrateurs territoriaux. Cette fois, on ne mélange pas les choses. Chaque question doit être résolue par rapport au droit’’, a dit Cellou Dalein Diallo de l’UFDG.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*