dimanche , 23 février 2020
Flash info

Dadis aux obsèques de sa mère, ne passera pas par Conakry

Si assister aux obsèques de sa mère, décédée mercredi dernier dans un hôpital marocain, est accepté par Sékhoutouréya, transiter par Conakry ne l’est pas encore pour l’ex-chef de la junte guinéenne le capitaine Moussa Dadis Camara.

De source proche de l’enfant de Koulé (sa localité d’origine, à N’Zérékoré), en convalescence à Ouagadougou depuis qu’il a été grièvement blessé à la tête par son aide de camp, Dadis Camara ne passera pas par Conakry. Il quittera la capitale du Faso pour atterrir à N’Zérékoré où sera inhumée dans les prochains jours sa mère Tongo Christine Koné, décédée à l’âge de 103 ans.

Flanqué d’un dispositif sécuritaire burkinabè imposant, l’ex-président du CNDD retrouvera parents, amis, proches et admirateurs loin d’un trop battage médiatique.

« Vous savez, le capitaine Dadis Camara n’a pas que des amis en Guinée. Autant il a des admirateurs autant il a des détracteurs. Sa sécurité doit être bien assurée pour éviter tout dérapage. Il faut aussi surtout éviter une récupération politique de la chose. Il est venu dans un cadre précis. Son séjour doit rester dans ce cadre », a confié sous le sceau de l’anonymat un ex-protégé du capitaine Camara.

A la tête du Conseil national pour la démocratie et le développement (CNDD), le capitaine Moussa Dadis Camara prend le pouvoir à la mort du général Lansana Conté en décembre 2008. Blessé à la tête le 3 décembre 2009, il est hospitalisé au Maroc, puis au Burkina Faso, et doit quitter ses fonctions le mois suivant.

Sous le règne du capitaine Camara, considéré actuellement comme un acteur important dans la lutte contre le narcotrafic en Afrique de l’Ouest, la Guinée, à la suite d’un meeting organisé le 28 septembre 2009 dans l’enceinte du stade du même nom par l’opposition, enregistre le massacre de plus de 150 manifestants et de nombreux blessés selon les ONG.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*