jeudi , 5 décembre 2019

Guinée : Des femmes organisent une marche blanche pour réclamer un dialogue sincère

Plusieurs centaines de femmes ont marché jeudi à Conakry pour exiger la fin de la violence et la reprise du dialogue entre le pouvoir et l’opposition afin d’une élection législative transparente et crédible.

Toutes de blanc vêtues, les femmes qui ont répondu à l’appel de la Coalition des femmes et filles  de Guinée pour le dialogue, la consolidation de la paix et le développement (COFFIG/DCPD) ont voulu attirer l’attention des acteurs politiques sur la nécessité d’aller à la table du dialogue pour éviter à la Guinée un nouveau bain de sang.

« Il est temps que les femmes se lèvent, parce que la Guinée est en danger, les espoirs s’amenuisent et les extrêmes prennent le dessus. Il peut y avoir télescopage. Nous avons peur, très peur. On ne nous demande pas, on ne nous associe pas. Mais les femmes payeront le plus lourd tribut. Elles seront les premières victimes, parce que c’est leurs enfants et maris qu’on va tuer. Notre pays est fragile’’, a soutenu Dr Makalé Traoré, la présidente de cette coalition.

Munies de banderoles sur lesquelles elles appellent à la paix et à l’unité nationale, les femmes  de la Coalition ont parcouru, à pied, la distance de l’esplanade du stade du 28 septembre au Palais du peuple, avant de remettre une pétition au gouvernement.

 

Photo d’archives

Mamady Fofana
+224 622 856 859
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*