vendredi , 13 décembre 2019

La Fondation « Pax Africana » prône la reprise d’un dialogue franc en Guinée

Le temps presse et il urge de reprendre des discussions sur des questions essentielles qui divisent. C’est le message phare contenu dans une déclaration rendue publique ce 21 mars par « Pax Africana » (Forum Panafricain pour la Paix et le Développement) présidée par Edem Kodjo, ancien secrétaire général de l’Oua (actuelle Ua).


En 2011, Edem Kodjo avait déjà joué aux missions de bons offices dans le bras de fer politique guinéen. C’est fort de cette expérience que sa Fondation a rendu publique ce 21 mars à Lomé une déclaration baptisée « Appel au consensus politique en Guinée ».

« La Cedeao et la communauté internationale ont constaté ces dernières semaines une nouvelle montée de la tension politique en Guinée, consécutive au retard accusé par le processus d’organisation des législatives dans ce pays, sans cesse repoussées depuis début 2011 », constate cette Fondation qui promeut la paix en Afrique. « Cette montée des enchères politiques pourrait déstabiliser à nouveau le fragile processus de relance des activités politiques et économiques dans cet Etat ouest-africain. Face à ce risque, la Fondation appelle l’ensemble des Guinéens à privilégier la recherche de solutions par des voies pacifiques et à créer les conditions nécessaires pour un large consensus autour de l’organisation des prochaines législatives », affirme cette structure en endossant indirectement les habits d’arbitre.

« Pax Africanaprend acte de la position des autorités guinéennes de ne miser au cours des semaines à venir, que sur le dialogue direct entre les principaux acteurs de la crise, en écartant un énième recours à une mission de bons offices ». Mais, de réaffirmer : « Comme elle l’avait déjà fait en 2011, la Fondation Pax Africanaréaffirme sa disponibilité à mettre son expertise dans la recherche de la paix en Afrique, en l’occurrence une action concertée de la Cedeao », souligne la structure fondée par M. Kodjo.

Portée sur les fonts baptismaux en 2010 à Lomé (Togo) et présidée par Edem Kodjo, Ambassadeur de la Paix de l’Union Africaine et membre fondateur de la Cedeao, « Pax Africana» est une Fondation à but non lucratif à vocation internationale dont l’objectif essentiel est de garantir la paix en Afrique.

Afriquinfos

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*