vendredi , 6 décembre 2019

Guinée : La croissance 2012 revue à la baisse du fait du retard accusé dans la tenue des élections

Le retard accusé dans l’organisation des élections législatives et l’incertitude provoquée par les violences ont porté un coup dur à la croissance en 2012, d’après un rapport du ministère d’Etat chargé de l’Economie et  des Finances.

A cette raison à l’échelle nationale s’ajoute aussi le ralentissement de l’activité économique dans les pays industrialisés, selon le document consulté par kaloumpresse.com. En 2012, la croissance Produit Intérieur Brut réel aurait atteint 3,9%, contre une prévision de 4,8%.

Cette croissance est soutenue par les principaux secteurs de l’économie du pays. Ainsi, la production d’électricité en Guinée a enregistré une hausse de 35% à 720.790 mégawatheures en 2012, selon le rapport qui ne dit pas les raisons de cette croissance quelque peu surprenante eu égard aux coupures intempestives constatées dans la capitale guinéenne depuis plus de 5 mois. ‘’Un an plutôt -2011, NDLR- l’EDG a produit 535 270 mégawatheures’’, indique le document.

La Société des Eaux de Guinée a également réussi à améliorer sa production avec 59,8 millions de m³ contre 58,8 million de m³ en 2011, d’après le rapport.
Dans le domaine des mines, la production de la bauxite a enregistré une hausse de 13,5% à 19,9 millions de tonnes. La production de l’or s’est accrue de 2,4 % à 519.350 onces.

“La production du diamant a connu une hausse de 18,4% à 278.700 carats, contre 235.410 carats en 2011. L’alumine a chuté de 71,5% à 241.300 tonnes du fait de l’arrêt de la raffinerie d’alumine de Rusal’’, selon le rapport.

Mamady Fofana avec Minesdeguinee.com
+224 62 85 68 59
contact@minesdeguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*