dimanche , 7 juin 2020

Education pour Tous : le PAM réaffirme sa volonté d’accompagner le gouvernement guinéen

Tenu du 12 au 14 mars à Conakry, le premier atelier national sur l’alimentation scolaire en Guinée a abouti à plusieurs recommandations dont la principale s’appuie sur l’adoption d’une politique nationale en matière d’alimentation scolaire.

Les travaux ont  permis de déterminer des stratégies porteuses pour le développement des cantines scolaires afin d’améliorer le taux de scolarisation, le maintien et la réussite des enfants en milieux scolaires.

Le renforcement de l’appui institutionnel sur l’alimentation scolaire, l’implication des communautés à la base, des associations locales et des ONGs dans la prise en charge effective de ces cantines, l’approvisionnement et le fonctionnement des cantines scolaires, sont aussi des recommandations qui font de cet atelier une réussite.

Les recommandations qui résultent de la rencontre sont le fruit d’un travail de concertation mené par plus de 200 participants venus aussi bien de la Guinée et que du Brésil, du Cap-Vert, de la Côte d’Ivoire et du Niger.

Elles vont être transmises aux ministères guinéens en charge de l’Education, des Affaires sociales et de l’Agriculture pour « analyse et éventuellement pour adoption ».  « J’ai été bien surpris. C’est cette participation qu’on attendait des Guinéens. Cela prouve qu’il est bien possible en Guinée d’avoir un consensus autour d’un thème très important comme le programme national d’alimentation scolaire », s’est réjoui Daniel Balaban, directeur du Centre d’excellence contre la Faim du Brésil.

A la cérémonie de clôture de l’atelier, le ministre guinéen de l’Agriculture, Marc Yombouno, s’est réjoui des communications « riches  et variées sur la sécurité alimentaire  en milieux scolaires », a exhorté les participants guinéens à s’approprier des expériences du Brésil et des trois pays africains ayant pris part à l’atelier. Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement guinéen dans la mise en œuvre de sa politique relative au développement et à la pérennisation des cantines scolaires en Guinée. « Au regard des résultats de vos réflexions et des différentes expériences partagées, on se rend à l’évidence que le problème de l’alimentation scolaire interpelle chacun des acteurs et chaque partenaires pour la prise en charge et la pérennisation des activités y afférentes quand on sait qu’un enfant affamé ou malade ne peut rien apprendre », a déclaré Yombouno.  Ainsi, pour la restitution de cet atelier à l’intérieur du pays, il a exhorté les cadres des structures déconcentrées de l’éducation à associer leurs collègues de l’agriculture.

A noter  qu’au cours de cette cérémonie de clôture, le Programme Alimentaire Mondial a procédé à la remise d’un don de matériel scolaire d’un coût estimé à 140 millions de francs guinéens. Il se compose d’ordinateurs portatifs et bureautiques, d’imprimantes, de photocopieuses, de projeteurs-vidéos. Ce don est destiné à la direction de l’enseignement élémentaire et aux Inspections Régionales de l’Education (IRE) de Boké, Labé, Kankan et N’Zérékoré. En faisant cette remise, le  PAM a réaffirmé son soutien au gouvernement guinéen dans la mise en œuvre de  sa vision d’assurer  l’éducation pour tous.

Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*