jeudi , 17 octobre 2019

Suspension de la convocation des organisateurs de la marche du 27 février

Deuxième victoire pour l’opposition après la décision annonçant la suspension de la convocation de ses principaux leaders. Le ministre d’Etat chargé de la Justice Me Christian Sow, a en effet, pris la décision de suspendre l’autre convocation concernant les principaux organisateurs de la manifestation de fin février.

Il s’agit de trois leaders de second couteau dont l’ancien commissaire de la CENI Thierno Saïdou Bayo du Parti Socialiste qui sont signataires de la demande portant sur la marche qui a dégénéré, faisant 9 morts et plusieurs dizaines de blessés.

« A l’écoute des deux grands responsables religieux de notre pays, mon Seigneur Vincent Koulibaly, Archevêque de Conakry et Elhadj Mamadou Saliou Camara, Imam de la Grande Mosquée Fayçal, le Ministre d’Etat Chargé de la Justice en sa qualité de Chef de Parquet a instruit aux procureurs la suspension de la procédure suivie contre les organisateurs de la manifestation du 27 février 2013 dont l’audience correctionnelle était prévue le jeudi 14 mars au Tribunal de Première Instance de Dixinn (Conakry II) », a dit le ministre Sow pour justifier sa décision.

 

Dans une déclaration publiée mardi, le Collectif, l’ADP et le CDR se déclarés « co-responsables, de façon conjointe et solidaire, de toutes les manifestations pacifiques qu’ils organisent » avant d’annoncer que leurs leaders « seront tous présents dès 9 heures du matin, à l’audience du jeudi 14 mars du Tribunal de 1ère instance de Dixinn pour y répondre des chefs d’accusation qui leur sont indument reprochés ».


Mamady Fofana
+224 62 85 68 59
contact@kaloumpresse.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*