lundi , 12 avril 2021

Outrage au chef de l’Etat- Recherché, Telliano court toujours!

Membre de l’opposition radicale au pouvoir d’Alpha Condé, Jean Marc Telliano, ancien allié du président guinéen, ancien ministre débarqué à la faveur du premier remaniement ministériel et passé à l’offensive est activement recherché par le Procureur de la République. Et pour cause : ses propos en violation de l’article 03 de la Constitution lors de la marche du 27 février organisée par le Collectif, l’Adp élargis au Cdr.

« Il ne mérite pas la Guinée, il n’a qu’à aller chez lui. Nous, nous sommes Guinéens, parce que moi je peux montrer les tombes de mes grands-parents. Mais le Président Alpha Condé ne peut pas montrer la tombe de son père. Je peux montrer la tombe de ma mère, mais Pr Alpha Condé ne peux pas montrer la tombe de sa mère. Il faut qu’il quitte le pouvoir. (…) Alpha Condé n’a qu’à rejoindre le Mali d’où il est originaire, où son père serait enterré! », avait déclaré Telliano à son tour de parole.

Passé l’orage, les autorités guinéennes à travers le Procureur de la République près le Tribunal de Conakry 2 a enclenché une procédure à l’encontre de l’ancien ministre de l’agriculture.

Même si les charges ne sont pas encore qualifiées, force est de reconnaître que le président du Rdig, selon des observateurs, est en partie responsable des violences survenues dans la capitale guinéenne.

Pour beaucoup, les propos de l’ancien allié du président ont suscité un sentiment de colère chez les partisans du pouvoir rappelant ainsi le concept de « l’Ivoirité » en Côte d’Ivoire voisin avec ses conséquences que l’on sait.

Aux dernières nouvelles, Jean Marc Teliano, activement recherché par la gendarmerie nationale, serait planqué chez un des ténors de l’opposition guinéenne. Affaire à suivre…

 

 

Mediaguinee.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*