samedi , 7 décembre 2019

Violents affrontements entre forces de l’ordre et manifestants à Conakry

De violents affrontements entre forces de maintien de l’ordre et des manifestants ont eu lieu mardi à Bambeto et Cosa, quartiers périphériques de Conakry, qui constituent le fief de l’opposition guinéenne, a-t-on constaté sur place.

Suite au mot d’ordre d’une journée « ville morte » ce mardi, lancé par l’opposition, les jeunes de ces quartiers se sont fortement mobilisés dans la matinée pour empêcher le passage des véhicules en direction du centre-ville de capitale.

Les manifestants ont barricadé des routes et brûlé des pneus dans certains endroits pour bloquer tout passage sur les voies routières de ces localités.

Informés, les services de sécurité composés de policiers et de gendarmes ont été dépêchés sur les lieux et ont fait usage de gaz lacrymogène et de matraques pour disperser la foule.

Selon des témoins interrogés sur place, certains manifestants pris en flagrant délit ont été interpellés.

L’appel de l’opposition aux militants d’observer une journée « ville morte » ce mardi ne semble pas être suivi dans toute la ville de Conakry. Dans les services publics et privés, les travailleurs sont présents dans les bureaux.

Dans les quartiers favorables à l’opposition, les boutiques, les magasins et les stations services sont fermés et la circulation est moins intense, avec une présence en nombre important de gendarmes et de policiers.

XINHUA

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*