dimanche , 8 décembre 2019

Différend frontalier : Bientôt une délégation guinéenne à Abidjan

La Guinée va dépêcher très prochainement une délégation à Abidjan en vue d’examiner avec les autorités ivoiriennes du prétendu différend frontalier à Kpéaba diffusé par certains médias, selon un communiqué du ministère d’Etat guinéen en charge des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger.

Communiqué

Depuis quelques jours, certains médias diffusent des informations non justifiées alléguant l’existence d’un prétendu conflit frontalier entre la Côte d’Ivoire et la Guinée autour du village Kpeyaba.

Le gouvernement guinéen tient à souligner le climat de confiance réciproque et d’entente mutuelle régissant les relations amicales et fraternelles entre la Côte d’Ivoire et la Guinée. Ces relations se caractérisent par la quiétude de la vie de nos braves populations frontalières, fondues dans le creuset d’une même culture et portées vers les mêmes aspirations de paix, de solidarité et de bon voisinage.

Il ne saurait y avoir un quelconque différend territorial entre la Guinée et la Côte d’Ivoire, les deux pays œuvrant ensemble au sein d’Organisations régionales et sous régionales communes, pour relever les nombreux défis qui les interpellent.

Pour sa part, la République de Guinée, profondément attachée aux principes et objectifs d’intégration de nos peuples, ne ménagera aucun effort pour raffermir les liens étroits qui unissent si heureusement nos deux pays.

Le gouvernement guinéen saisit cette occasion pour redire toute sa disponibilité à examiner avec le gouvernement ivoirien, les voies les plus appropriées concourant à la consolidation du socle de fraternité, et de l’estime que se vouent nos deux peuples.

A cet égard, une délégation ministérielle guinéenne se rendra très prochainement à Abidjan en vue d’examiner la question.

Le Gouvernement guinéen réaffirme son engagement à promouvoir la paix, la sécurité et la coexistence pacifique de nos États, condition indispensable au développement solidaire de nos peuples.

Conakry, le 20 février 2013

Le ministère d’État chargé des Affaires Étrangères et des Guinéens de l’Étranger

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*